Histoire du sacré

Les dieux Indra et Agni illuminent le Ciel Védique

Indra, le champion… Agni, le clairvoyant

Le dieu guerrier et le dieu prêtre… Un duo céleste… Indra a le pouvoir de déclencher les ouragans et commande à la pluie et à toute forme d’humidité. Dieu védique du Tonnerre, il réunit en lui les puissances spirituelles du Feu et de l’Eau. Indra incarne aussi le héros guerrier exemplaire vainqueur d’un monstre…. Agni, le grand dieu du Feu, représente le modèle par excellence du prêtre et préside au sacerdoce. Il est le maître du sacrifice et de l’Autel du Feu et sa lumière éclaire l’humanité…

Par Maryse Marsailly (@blogostelle)
– Dernière mise à jour novembre 2016 –

D'après des images des divinités védiques Indra et Agni. (Marsailly/Blogostelle)

D’après des images des divinités védiques Indra et Agni. (Marsailly/Blogostelle)

Le dieu du Feu Agni sur sa monture, le bélier, et le dieu de l’Orage Indra sur son éléphant.

Agni, dieu védique du Feu et Indra, dieu de l’Orage
Agni et Indra sont les deux plus grands dieux du Védisme. Le dieu Agni, toujours accompagné de flammes, incarne le dieu du Feu sacrificiel. Agni s’identifie parfois à la divinité suprême…

Les autres divinités représentent alors ses différentes formes de manifestations… Selon la mythologie hindoue, Agni est le dieu du Feu et le gardien du Sud-Est. Le dieu védique de l’Orage, Indra, est un dieu guerrier. Il terrasse le dragon primordial avec l’aide de Varuna, dieu magicien. Indra est aussi le gardien de l’Est…

TEXTES SACRÉS DE L’INDE ANCIENNE
Le Rig-Veda (1028 hymnes en sanskrit) : entre 1500 ans avjc et 800 ans avjc. Les Brâhmanas (commentaires en prose des Vedas) : entre les Xe siècle et VIIe siècle avjc. Les Upanishads védiques (textes sacrés en sanskrit) : entre le VIe siècles avjc et le IIIe siècle avjc. Le Vedanta (en sanskrit la fin des Vedas) : entre 700 ans et 300 ans avjc pour les écrits les plus anciens. La Bhagavad-Gîtâ : IVe siècle avjc. Les Upanishads moyennes : entre 500 et 200 ans avjc.

INDRA, CRÉATEUR ET CHAMPION HÉROÏQUE

Démiurge et fécondateur des Eaux primordiales, le dieu védique Indra concentre en lui l’énergie cosmique et manifeste l’exubérance de la vie. Indra est également un grand consommateur de Soma, le breuvage des dieux. Indra incarne aussi le champion divin qui terrasse le dragon Vrtra et libère les Eaux Primordiales…

D'après une statue du dieu Indra, bronze, art népalais du XIIIe siècle. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après une statue du dieu Indra, bronze, art népalais du XIIIe siècle. (Marsailly/Blogostelle)

Indra, archétype divin du guerrier, est accompagné des Maruts.

250 hymnes du Rig-Veda célèbrent le divin Indra
Le dieu de l’Orage Indra apparaît comme le dieu le plus populaire de l’époque Védique. Le Rig-Veda lui consacre pas moins de 250 hymnes alors qu’une dizaine seulement sont dédiés à Varuna… Seulement 35 hymnes évoquent Mitra, Varuna et les Adityas réunis…

Le mythe d’Indra, qui raconte comment ce dieu anéantit le dragon Vrtra, libère et féconde les Eaux, semble le plus essentiel du Rig-Veda… Les textes décrivent aussi Indra comme le terrible adversaire des Dasyus ou Dâsas, qui pense-t-on peuplaient l’Inde ancienne au moment de l’arrivée des envahisseurs aryens…

Indra, archétype du guerrier, est accompagné des Maruts, qui correspondent à des groupes de guerriers dans la mythologie et qui sont peut-être le modèle de certaines sociétés masculines de combattants…

Du chaos à un cosmos harmonisé
En Inde comme dans d’autres cultures, l’évolution religieuse d’une période révolue vers une nouvelle ère spirituelle se manifeste dans la cosmogonie et la mythologie…

Souvent, les mythes racontent comment le monde ou l’univers passe d’un état de chaos à un cosmos organisé. En général, un combat mythique originel explique le retour à l’ordre, à l’équilibre et à l’harmonie. Un dieu ou un héros affronte une créature monstrueuse qu’il finit par vaincre…

D'après le Foudre du dieu Indra, le Vajra, un objet symbolique, sacré et rituel. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après le Foudre du dieu Indra, le Vajra, un objet symbolique, sacré et rituel. (Marsailly/Blogostelle)

Grâce à son arme forgée par Tvastr, le dieu de l’Orage Indra anéantit le dragon-serpent primordial Vrtra.

Le combat mythique d’Indra contre le dragon Vrtra
Grâce au soutien de Varuna, Indra terrasse le redoutable dragon-serpent Vrtra à l’aide de son Foudre, le Vajra, une arme forgée par Tvastr, dieu forgeron. Ce thème du forgeron divin qui permet l’établissement d’un ordre nouveau et d’une nouvelle souveraineté se rencontre dans d’autres traditions, comme en Égypte, en Grèce ou encore en Mésopotamie.

Indra libère ainsi les Eaux prisonnières des montagnes qui se déversent dans la mer… La mise à mort d’un monstre aquatique, serpent, dragon… (ophidien) symbolise la sortie du chaos ou la disparition d’une ancienne civilisation. Une nouvelle situation cosmique voit le jour, un nouveau monde ou une nouvelle civilisation apparaît…

D'après le dieu Indra armé de son foudre circulaire, le Vajra forgée par Tvastr, Phra Prang, Bangkok, Thaïlande. (Marsailly/Blogostelle)

D’après le dieu Indra armé de son Foudre circulaire, le Vajra forgée par Tvastr, Phra Prang, Bangkok, Thaïlande. (Marsailly/Blogostelle)

Une ère nouvelle, un nouveau monde
Le mythe du combat d’un dieu contre un monstre aquatique ou marin, serpent ou dragon, appartient à la mythologie universelle. En Égypte, le dieu du Soleil Ré tue le monstre Apophis, le dieu sumérien Ninurta combat Asag…

… le Mésopotamien Marduk se bat contre Tiamat, le dieu hittite de l’Orage vient à bout du serpent Illuyankas et le dieu grec Zeus anéantit Typhon. Parfois, la victoire du dieu héroïque précède une création du monde (cosmogonie) ou inaugure une ère nouvelle ou l’avènement d’un nouveau souverain…

D'après un relief sculpté du dieu Indra sur Airavadata, son éléphant à trois têtes, Banteay Srei, vers le Xe siècle apjc, Cambodge. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un relief sculpté du dieu Indra sur Airavadata, son éléphant à trois têtes, Banteay Srei, vers le Xe siècle apjc, Cambodge. (Marsailly/Blogostelle)

Indra, le champion guerrier d’une nouvelle civilisation
Le dieu Indra ne réalise pas à un sacrifice, il met à mort le dragon primordial Vrtra comme un guerrier. Il cristallise l’excellence guerrière pour les peuples d’envahisseurs Aryens dans leur bataille contre les Dasyus, appelés aussi Vrtâni…

Ce mythe peut se rattacher à des conquêtes et au passage d’une culture à une autre… Le dragon symbolise un mode d’être archaïque qui doit disparaître pour permettre l’établissement d’une nouvelle civilisation. Ce mythe renvoie aussi aux scénarios des rites de Nouvel An qui permettent d’assurer le renouvellement du monde…

Indra libère les Eaux et engendre la vie
Les mythes en général racontent souvent comment un dieu champion ou un héros doit vaincre sa peur ou doit faire face à un échec avant de triompher définitivement d’un monstre… Dans la tradition indienne, Indra fuit le dragon Vrtra dans un premier temps…

Grâce à sa victoire et à la libération des Eaux, le mythe d’Indra symbolise le triomphe de la vie sur la mort et la stérilité. Dans le Rig-Veda, le mythe d’Indra renvoie également à la cosmologie : par son triomphe, Indra crée le Soleil, le Ciel et l’Aube…

D'après une ronde bosse du dieu védique Indra, dieu de l'Orage, XVIe siècle apjc, art du Népal. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après une ronde bosse du dieu védique Indra, dieu de l’Orage, XVIe siècle apjc, art du Népal. (Marsailly/Blogostelle)

Indra crée le Soleil, le Ciel et l’Aube…

Indra organise le cosmos et fait surgir la Vie
Les récits védiques racontent aussi comment, dès sa naissance, Indra sépare le Ciel de la Terre, fixe la voûte céleste, lance le Vajra (son Foudre) contre le dragon Vrtra qui retient les Eaux dans les ténèbres… En libérant les Eaux, Indra permet à la Vie jusque-là en germe de se manifester, de venir à l’existence.

La virtualité et la potentialité sont symbolisées par le mode d’être du dragon-serpent et par les Eaux. La mise à mort de l’être primordial Vrtra aboutit à la naissance du monde et de la Vie. Indra exprime la puissance des forces vitales et de la fertilité. La violence de son combat fait surgir la vie, qui peut s’épanouir et se régénérer…

Le Ciel et la Terre, parents cosmiques
Les textes védiques expliquent que le Ciel et la Terre sont les parents des dieux. Indra est le plus jeune. Il nomme Varuna comme cosmocrate, c’est-à-dire Souverain Universel du cosmos. Indra fait également de Varuna le gardien du Rta, qui désigne la norme cosmique. À l’origine, le Rta est caché dans le monde inférieur.

Dans la mythologie védique, on rencontre plusieurs versions de la cosmogonie… Elles racontent la création du monde à partir d’une Materia Prima (une matière première). Mais ce n’est pas le cas pour dans le mythe du dieu Indra qui intervient pour séparer le Ciel et la Terre, les parents cosmiques déjà créés…

Voir aussi les articles  
Le dieu Varuna, grand maître magicien du panthéon védique 
Soma, Rudra-Çiva et Vishnu, déités chantées dans les Vedas…

AGNI, DIEU DU FEU SACRIFICIEL ET DE LA LUMIÈRE

L’importance cultuelle du Feu est essentielle dans la culture indo-européenne. Héritage de la préhistoire, la valeur religieuse du feu se rencontre dans de nombreuses cultures archaïques ; en Inde, Agni symbolise la sacralité du feu dans les Védas. Il se rattache à des manifestations cosmiques et rituelles…

D'après une figuration du dieu Agni sur un élément décoratif, XVIIe-XVIIIe siècle, Tamil Nâdu, Inde du sud. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après une figuration du dieu Agni sur un élément décoratif, XVIIe-XVIIIe siècle, Tamil Nâdu, Inde du sud. (Marsailly/Blogostelle)

Les flammes et la couleur dorée codifient les images du dieu du Feu et de la lumière…

Agni le sacrificateur, dieu-prêtre et messager des offrandes
Agni est fils de Dyaus, dieu ancestral du Ciel, comme le dieu iranien Atar est fils de Ahura Mâzdâ. Agni naît au Ciel et se manifeste sous la forme de l’éclair. Identifié au Feu et au Soleil, ce dieu védique imprègne aussi de sa présence l’Eau, le Bois et les Plantes…

Agni est aussi le messager entre le Ciel et la Terre et c’est par son intermédiaire que les offrandes parviennent aux Dieux… Tout comme Indra est un guerrier exemplaire, Agni représente le modèle par excellence du prêtre et préside au sacerdoce et à l’autel sacrificiel du feu. Appelé le Sacrificateur, Agni régit le sacrifice…

Un dieu lumineux, clairvoyant et protecteur
Les Védas utilisent des expressions ignées (liées au feu) pour évoquer le dieu Agni… Les textes mentionnent aussi ses attributs divins spécifiques, comme le bruit et la frayeur qu’il peut provoquer.

On parle de ses cheveux de flammes, de son corps d’or, de sa mâchoire d’or… Agni est associé à la chaleur, à la lumière et à la couleur dorée… Agni ne vieillit pas. Il a le pouvoir de chasser les ténèbres et les démons. Il protège aussi de la sorcellerie et des maladies.

Les êtres humains peuvent cultiver une relation proche avec lui et on l’invoque pour qu’il apporte protection, santé et richesse… Agni est loué également pour ses facultés spirituelles exceptionnelles comme sa grande intelligence et sa clairvoyance…

D'après un haut relief du dieu Agni, Gwalior, vers XVe siècle apjc, Madhya Pradesh, Inde. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un haut relief du dieu Agni, Gwalior, vers XVe siècle apjc, Madhya Pradesh, Inde. (Marsailly/Blogostelle)

Les Vedas chantent l’extraordinaire puissance spirituelle du dieu du Feu Agni, sa grande intelligence et sa clairvoyance...

Quand Agni féconde les Eaux…
Certains écrits nomment Agni l’Embryon des Eaux et racontent qu’il s’élance de la matrice des eaux, Les Mères… On dit aussi qu’il pénètre et féconde les Eaux Primodiales. La création du monde qui s’opère par l’union de deux principes, le Feu et l’Eau, est un thème ancestral et universel.

Le Feu, le principe igné, renvoie à la lumière, à la chaleur et à la semence masculine… Le principe aquatique se rattache au monde des Eaux, à la matrice universelle, à la virtualité, à la potentialité et au Soma…

Intimement lié à la notion de sacrifice, le Soma est à la fois une divinité, le breuvage des dieux et la plante pour le concocter… Agni possède une grande puissance virile fécondante et créatrice.

Culte du Feu, méditation, ascèse et illumination
Le dieu Agni tient une place très importante dans la religion hindoue… Dès l’époque védique, ce dieu du feu cristallise toutes les formes d’énergies ignées. Il incarne aussi les notions de splendeur, de lumière, de majesté et de puissance…

Agni, comme le Soleil, renvoie à la lumière identifiée à la semence masculine fécondante. Il se rattache aussi étroitement à l’Atman, l‘âme cosmique ou Soi, avec lequel le pratiquant aspire à se fondre… La pensée spirituelle de l’Inde évolue dans l’approfondissement du thème religieux du Feu, dont les symboles la lumière, la flamme, la chaleur et l’échauffement…

D'après une image du dieu Agni sur son bélier. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après une image du dieu Agni sur sa monture, le Bélier. (Marsailly/Blogostelle.)

Dieu du Feu sacrificiel, Agni renvoie aussi à la chaleur de l’ascèse, de la méditation et de l’illumination…

 Voir aussi les articles… 
Le Sacré en Inde, Prajâpati, Brâhman et Atman 
Le Sacré en Inde, du rite à la métaphysique
et Le sacré en Inde, la quête des rishis et des sages

La chaleur intérieure qui mène à l’illumination procède d’Agni…
À partir du principe du sacrifice et des offrandes faites au Feu, les sages et les penseurs hindous développent leur conception religieuse du Feu… Ils élaborent une symbolique du Feu qui se rattache à la méditation et à l’ascèse…

La chaleur ascétique, nommée tapas, provoque l’échauffement spirituel qui mène à l’illumination… Le rite comme l’ascèse permet d’augmenter la chaleur intérieure de l’officiant et cette chaleur intérieure se rattache au dieu Agni. On retrouve cette idée d’échauffement dans la pratique du Yoga…

Sommaire Histoire(s) Sacrée(s)

Consulter La liste complète des articles en ligne

Consulter  Le sommaire du BLOG

Commenter ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s