NÉOLITHIQUE-BRONZE

L’art du mésolithique au néolithique, les premiers villages

Le savoir-faire des potiers

Il était une fois le monde néolithique… Entre les VIe et IIIe millénaire avjc, en Chine du Nord et en Amérique centrale et andine des foyers néolithiques commencent à rayonner. Ce phénomène de civilisation apparaît aussi dans le Sahara, en Asie et en Inde. Au Proche-Orient, le néolithique émerge à partir de 8000 ans avjc environ. Il se développe en Europe vers 6000 ans avjc où il s’épanouit aux cinquième, quatrième et troisième millénaire avjc.

Par Maryse Marsailly (@blogostelle)
Dernière mise à jour décembre 2015

D'après deux statuettes néolithiques masculine et féminine, en terre cuite, Ve millénaire avjc, Roumanie. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après deux statuettes néolithiques masculine et féminine, en terre cuite, Ve millénaire avjc, Roumanie. (Marsailly/Blogostelle)

Les peuples néolithiques découvrent l’agriculture… Ils élaborent une mythologie liée au cycle végétal et la fécondité de la Terre est assimilée à la fécondité de la Femme… 

DERNIERS CHASSEURS-CUEILLEURS, PREMIERS AGRICULTEURS

Dans un premier temps et selon les contrées, le monde culturel des derniers chasseurs-cueilleurs se perpétue au mésolithique, vers 10 000-8000 ans avjc. Les populations adoptent progressivement le nouveau mode de vie néolithique, de la méditerranée à l’Europe.

On se sédentarise et on commence à organiser des villages…
Les populations adoptent le nouveau mode de vie néolithique plus ou moins au même moment à partir de différents centres créatifs. Les communautés installent des villages où les hommes se sédentarisent.

On assiste à la naissance et au développement de l’agriculture. Les premiers paysans domestiquent aussi des animaux. La culture néolithique se diffuse et finit par bouleverser définitivement l’organisation sociale et culturelle…

  • En Méditerranée Orientale et au Proche-Orient
  • De 10 000 à 8300 avjc : derniers chasseurs-cueilleurs et premiers villages.
  • De 8300 à 6600 avjc : l’agriculture et l’élevage se développent dans le Croissant Fertile. Invention de la pierre polie.
  • 6000 ans avjc : invention de la poterie et développement d’une économie de production.
  • 4500 à 4000 ans avjc : irrigation des cultures et apparition de la première métallurgie du cuivre.
  • 4000 à 3500 avjc : premières villes en Mésopotamie.
  • 3500 à 3000 avjc : invention de l’écriture en Mésopotamie puis en Égypte. Âge du Bronze en Asie du Sud. Domestication du cheval et invention de la roue en Méditerranée Orientale et en Europe.
  • 3000 à 2500 ans avjc : premières pyramides en Égypte.

D'après un récipient-bélier, IVe millénaire avjc, art néolithique du Proche-Orient. (Marsailly/Blogostelle)

D’après un récipient-bélier, IVe millénaire avjc, art néolithique du Proche-Orient. (Marsailly/Blogostelle)

  • En Europe et en Méditerranée Occidentale
  • De 8300 avjc à 6600 avjc : le Mésolithique et les derniers chasseurs-cueilleurs.
  • 6000 ans avjc : le Néolithique le plus ancien se développe dans le Sud-Est de l’Europe. À la fin de la dernière période glaciaire, vers 6000 ans avjc, La Grande-Bretagne devient une île suite à la submersion du Pas de Calais…
  • 5500 à 4500 avjc : le Néolithique s’implante en Méditerranée Occidentale et en Europe Centrale. Vers 5000-5500 ans avjc, premiers pictogrammes européens (protoécriture) selon certains auteurs.
  • 4500 à 4000 ans avjc : le Néolithique s’épanouit en Europe jusqu’à l’Atlantique. Apparition des Mégalithes.
  • 4000 à 3500 avjc : le Néolithique gagne le Nord de l’Europe. La civilisation mégalithique s’épanouit.
  • 3500 à 3000 ans avjc : exploitation des mines de silex en Europe et des mines de cuivre dans les Balkans. Domestication du cheval et invention de la roue.
  • 3000 à 2500 ans avjc : Âge du Bronze en Grèce et première métallurgie en Méditerranée Occidentale.
  • 2500 à 2000 ans avjc : les styles cordé et campaniforme, l’Âge du Bronze succède au Néolithique en Europe.

LES GRANDS CHASSEURS DE L’ÉPOQUE MÉSOLITHIQUE

Le Mésolithique, de meso (milieu) et pierre, correspond à la période de transition entre le paléolithique et le Néolithique. Les grandioses manifestations artistiques du paléolithique disparaissent, mais les groupes mésolithiques innovent. Grands chasseurs, ils élargissent leur palette d’outillage et inventent notamment l’arc et les flèches…

Du mésolithique au néolithique, d'après un groupe de femmes peint, vers 8 000 avjc, Lérida, en Espagne. (Marsailly/Blogostelle.)

Du mésolithique au néolithique, d’après un groupe de femmes peint, vers 8 000 avjc, Lérida, Espagne. (Marsailly/Blogostelle)

Les premières silhouettes mode ?

REPÈRES CHRONOLOGIQUES
Le Mésolithique, 10 000 ans avjc à 8000 ans avjc. – Le Néolithique, 8000-6000 ans avjc à 1800 ans avjc. Chronologie générale Néolithique-Âge du Bronze

Des forêts, des plaines et des vallées
Vers 10 000 ans avjc environ, le réchauffement du climat transforme l’environnement européen. C’est la fin de la période de Würm et le début du Holocène. La forêt regagne du terrain dans les plaines et les vallées…

Dans les bois, on rencontre des chênes et des bouleaux. À partir de 10 000 ans avjc environ, les rennes remontent vers le Nord. En France, une nouvelle faune liée au milieu forestier fait son apparition, comme les cerfs, les chevreuils, les sangliers…

D'après l'art mésolithique des galets peints, Mas-d'Azil, en France. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après l’art mésolithique des galets peints, Mas-d’Azil, Mésolithique, France. (Marsailly/Blogostelle)

La culture azilienne des derniers chasseurs-cueilleurs nous a laissé des séries de galets peints ou gravés.

Les Aziliens créent des galets peints ou gravés…
Entre 10 000 ans avjc et 8000 ans avjc, on parle d’épipaléolithique. Cette période correspond à une évolution de l’outillage avec l’Azilien. Cette culture, liée au site du Mas-d’Azil, présente une panoplie d’outils dérivée de l’outillage Magdalénien.

On remarque au même moment la disparition de l’art pictural pariétal. En plein air, on pratique encore un art rupestre mais les lignes sont très schématiques. Les artistes Aziliens se distinguent surtout par leurs galets peints ou gravés, par leurs petites pièces de silex et par leurs harpons…

D'après des microlithes aziliens du mésolithique, petits silex taillés. (Marsailly/Blogostelle.)  D'après des microlithes tardenoisiens, aux lignes géométriques.(Marsailly/Blogostelle.)  D'après des harpons aziliens en bois de renne, Mas-d'Azil, en France. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après des harpons aziliens en bois de renne, Mas-d’Azil ; des microlithes aziliens du mésolithique, petits silex taillés ; des microlithes tardenoisiens aux lignes géométriques ; Mésolithique, France. (Marsailly/Blogostelle)

Les toutes petites pièces de silex, comme les microlithes aziliens ou tardenoisiens, exigent un art très abouti de la taille. La création de harpons relève de l’héritage de l’art magdalénien, qui se transmet aux groupes culturels mésolithiques…

Les Tardenoisiens créent des arcs et des flèches
Entre 8000 ans avjc et 5500 avjc, un climat tempéré s’installe. Une deuxième mutation mésolithique s’opère. Des petits groupes humains se déplacent. L’environnement forestier s’épanouit de plus en plus et favorise des sols fertiles et l’abondance de gibier.

Une grande variété de végétaux alimente la cueillette qui devient de plus en plus prépondérante. Les Tardenoisiens inventent l’arc et des armatures de flèches, comme sur le site de Tardenois, dans le Bassin Parisien, en France. Pour tirer à l’arc, ils emmanchent leurs flèches sur des hampes en bois végétal.

D'après un arc et une poignée d'arc mésolithiques, Holmegaard, au Danemark. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un arc et une poignée d’arc mésolithiques, Holmegaard, Danemark. (Marsailly/Blogostelle)

Les Tardenoisiens renouvellent l’art de la chasse…

Les derniers chasseurs-cueilleurs de la préhistoire
Les Tardenoisiens appartiennent aux derniers groupes de chasseurs-cueilleurs de la préhistoire. Si à l’époque paléolithique les hommes se déplacent sur de très grands territoires, en fonction de la migration des troupeaux, au mésolithique, ils exploitent un terroir beaucoup plus restreint.

La flore et la faune changent et modifient le mode de vie. Cette nouvelle manière de s’organiser annonce déjà la révolution néolithique…

LE NOUVEAU MONDE DES CULTIVATEURS NÉOLITHIQUES

L’ancien mode de vie, fondé sur la chasse et la cueillette va disparaître progressivement… Le néolithique s’impose au Proche-Orient entre 10 000 ans avjc et 6 000 ans avjc. Mais le nouvel âge de la pierre polie ne se développe pas de manière soudaine ni en même temps dans toutes les régions de l’Europe…

D'apD'après une terre cuite à décor incisé, style du rubané, Ve millénaire avjc, en Bulgarie. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après une terre cuite à décor incisé, style du rubané, Ve millénaire avjc, Bulgarie, période Néolithique. (Marsailly/Blogostelle)

Les potiers utilisent des boudins de pâte et des fours
Des ustensiles de cuisine font leur apparition à l’époque néolithique. Les céramiques servent au stockage, à la préparation et à la cuisson des aliments. Les artisans fabriquent les premières poteries à partir de sable plus ou moins fin, de fragments de coquilles ou d’os et de céramique brisée et pilée.

Les artisans font des incisions dans la pâte crue pour décorer leurs productions. Le tour de potier n’existe pas encore. Le modelage se fait à partir de boudins de pâte montés en spirale. Après le lissage, le potier cuit ses récipients au four à 500-600 degrés.

Au cours du néolithique, les artisans améliorent leur technique et produisent des pièces de céramique de plus en plus fines. Les formes et les décors varient selon les groupes culturels et les potiers vont imaginer des modèles de plus en plus élaborés, avec par exemple des tenons de préhension.

On exploite de plus en plus le milieu naturel
L’évolution néolithique et les acquis des savoir-faire permettent aux populations néolithiques de maîtriser de plus en plus leur environnement. En France, la culture néolithique se diffuse surtout grâce à un foyer d’expansion provenant du Proche-Orient. Mais dans le midi, le mésolithique facilite la transition entre le monde paléolithique et la culture néolithique…

D'après une meule néolithique pour écraser les grains de céréales. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après une meule néolithique pour écraser les grains de céréales. (Marsailly/Blogostelle)

Domestication des animaux et premières cultures
Dès 10 000 ans avjc au Proche-Orient, les hommes s’essayent à la domestication des animaux et à la mise en culture des plantes, puis les premières poteries voient le jour vers 6000 ans avjc.

Au Sud-Est de l’Europe, le processus d’évolution vers le mode de vie néolithique débute à partir du cinquième millénaire avjc. Dans le Nord du continent, il se déploie plus tardivement, aux environs du quatrième millénaire avjc.

Voir aussi l’article Les cultivateurs néolithiques sacralisent la Végétation

On mange des galettes et des bouillies de céréales
Le chien est domestiqué depuis le mésolithique comme animal de compagnie. Il n’est pas consommé. Au néolithique, on élève des porcs et des bovidés, et des espèces locales comme des petits aurochs.

Dans le Sud de la France, on élève aussi des chèvres et des moutons. Grâce aux cultures, on mange des galettes et des bouillies de céréales. L’agriculture des céréales et l’élevage des moutons et des chèvres proviennent du Proche-Orient.

D'après une céramique néolithique à décor peint, Balkans. (Marsailly/Blogostelle)

D’après une céramique néolithique à décor peint, Balkans. (Marsailly/Blogostelle)

Du Croissant Fertile à l’Anatolie… de la Méditerranée à l’Europe
Le courant de diffusion du néolithique en provenance du Proche-Orient passe par le Croissant Fertile, qui englobe de nos jours Israël, le Liban, la Syrie et les plaines de la Mésopotamie entre l’Égypte et l’Iran.

Cette vaste région est en contact avec l’Anatolie. Et l’Anatolie a des ouvertures sur l’Occident par la Méditerranée, sur l’Inde et l’Extrême-Orient par le golfe Persique. De l’Anatolie aux îles grecques, en passant par la péninsule italienne, le néolithique achève sa course en France…

La découverte de l’agriculture va révolutionner le mode de vie social et culturel de l’humanité… La fabrication d’objets de cuisine et de stockage en terre cuite prend son essor. L’artisanat est né… Les artistes néolithiques excellent aussi dans le travail de la pierre polie…

Article suivant Le Néolithique, civilisation de la pierre polie

Sommaire Néolithique-Âge du Bronze

Consulter La liste complète des articles en ligne

Consulter Le sommaire du BLOG

Commenter ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s