Catégories
ART ROMAIN

L’Art Romain, impérial et monumental

Histoire de l’Art. Les artistes romains exploitent les références à la mythologie gréco-romaine pour glorifier la puissance de Rome et celle de ses empereurs…

La mythique Rome antique

L’art romain, impérial, monumental et théâtral, magnifie la grandeur de Rome et celle de ses empereurs. Hadrien (117-138) le premier se fait représenter, de son vivant, comme une divinité, sous les traits de Mars, le puissant dieu de la Guerre… Introduction…

Par Maryse Marsailly (@blogostelle)
– Dernière mise à jour février 2021 –

D'après la Villa Adriana, époque empereur Hadrien, IIe siècle apjc, art romain, Tivoli, Italie. (Marsailly/Blogostelle)
D’après la Villa Adriana, époque de l’empereur Hadrien, IIe siècle, art romain, Tivoli, Italie. (Marsailly/Blogostelle)

Bloc-notes + Des livres? Les Métamorphoses, du poète latin Ovide (Ier siècle avjc-début IIe siècle)… L’Âne d’or ou Les métamorphoses, de l’auteur latin Apulée (écrivain et philosophe du IIe siècle). Un homme d’état? Marcus Tullius Cicero, dit Cicéron (106 – 43 avjc), homme politique romain et auteur latin. Un poète? Virgile, (vers 70 -19 avjc), auteur latin de l’Énéide.

D’après un canthare janiforme (à double visage, de Janus), vase à boire, céramique peinte, Ve siècle avjc, art Étrusque ; et une fresque romaine, Villa des Mystères, Pompéi Ier siècle, Naples, Italie. (Marsailly/Blogostelle)

CULTE IMPÉRIAL

En dehors du culte impérial, imposé à tous, Rome se montre pourtant tolérante en matière de croyances et de pratiques cultuelles dans l’ensemble de l’empire. Seuls les premiers Chrétiens, qui refusent d’admettre la divinité de l’empereur de Rome, vont essuyer la foudre des autorités romaines…

Chronologie Art Romain 

La « Pax Romana »

Le règne d’Octave, surnommé Auguste par le Sénat (-27), inaugure la période de la Pax Romana. Laquelle perdure deux siècles, de la fin des guerres civiles  (-29 avjc) à la mort de l’empereur Marc-Aurèle (180 apjc). 

Au cours de cette période de paix relative et de stabilité, l’empire romain impose son autorité et sa protection aux différents peuples qui constituent son très vaste empire.

Ce climat de paix à l’intérieur de l’empire romain favorise la diffusion du mode de vie à la romaine au sein des cités qui se construisent sur le modèle de Rome.

La guerre se déroule alors uniquement aux frontières de l’empire, où un important  dispositif de défense permet de contenir les débordements éventuels de certains peuples de « barbares ».

Les empereurs de Rome revendiquent leur lignée divine…
Un groupe sculpté dans le marbre représente l’empereur romain Hadrien et son épouse, Sabine (dont la tête est remplacée plus tard par celle de Lucille, femme de Lucius Verus), sous les traits du dieu Mars et de la déesse Vénus…

Cet art romain exprime l’importance de la référence à la mythologie gréco-romaine, qui permet à l’empereur de Rome d’asseoir son pouvoir en se rattachant à une parenté divine… En particulier à Mars et à Vénus, dont la lignée est mise en lumière et exaltée dans l’Énéide de Virgile… D’Énée à Romulus, la descendance de Vénus et de Mars se trouve ainsi à l’origine de la fondation de Rome…

D'après l'empereur et son épouse, sous les traits de Mars et Vénus, Hadrien et Sabine (dont la tête est changée plus tard), 120-140 apjc, marbre, art romain. (Marsailly/Blogostelle)
D’après l’empereur et son épouse, sous les traits de Mars et Vénus, Hadrien et Sabine (dont la tête est changée plus tard), 120-140, marbre, art romain. (Marsailly/Blogostelle)

LE POÈTE VIRGILE

L’Énéide de Virgile
Publius Vergilius Maro, dit Virgile, naît dans la cité de Mantoue vers 70 avjc… Il grandit à l’époque de la guerre civile provoquée par un conflit entre César et Pompée. Virgile traverse ensuite les violentes rivalités entre héritiers de César et Républicains… Marqué par les troubles de l’histoire romaine, le jeune poète ne souffre pas la discorde, aspire à l’ordre et cultive l’amour de la paix…

Provincial à l’origine, Virgile affectionne le monde rural et la Nature, qui semble posséder pour lui une aura sacrée… En 37 avjc, le poète compose son premier recueil en vers, les Bucoliques… Dans un environnement naturel mis en lumière par Virgile, les bergers des bucoliques s’expriment sur des sujets politiques et littéraires de leur temps…

Dix ans plus tard, devenu l’ami de Mécène, le conseiller du jeune Octave (le futur empereur Auguste), Virgile rédige les Géorgiques… Cet hymne à la nature fait l’éloge d’une vie proche de la terre…

D'après une mosaïque, Virgile, Clio et Melpomène, IIIe siècle apjc, art romain, Tunis. (Marsailly/Blogostelle)
D’après une mosaïque, Virgile, Clio et Melpomène, IIIe siècle, art romain, Tunis. (Marsailly/Blogostelle)

Virgile écrit l’Énéide… entouré de Clio, la muse de l’Histoire, et de Melpomène, la muse du Chant, de l’harmonie musicale et de la tragédie…

L’idéal d’une Rome puissante et pacifique…
C’est seulement dans la dernière période de sa vie que Virgile écrit l’Énéide, inspiré par son idéal d’une Rome à la fois puissante et pacifique… Ce chef-d’œuvre épique et poétique renvoie à l’Illiade d’Homère en la personne d’Énée, un héros d’origine troyenne par son père, Anchise… et fils de Vénus… Virgile évoque aussi le cheval de Troie imaginé par les Grecs pour pénétrer dans la cité…

Quant à Romulus et Rémus, ils sont le fruit de la visite du dieu Mars à leur mère Rhéa Silvia… Ainsi Romulus, premier roi de la cité de Rome, s’inscrit dans une lignée divine, qui se rattache à la fois à Vénus et à Mars… Virgile meurt en 19 avjc avant d’avoir achevé son ouvrage… un chef-d’œuvre très apprécié de l’empereur Auguste…

Au Moyen Âge, Dante rend hommage au sage Virgile…
Longtemps après la disparition du poète, l’époque médiévale va consacrer Virgile, que l’on considère alors comme un sage…

Dans la Divine Comédie de Dante Alighieri (1307-1321), Virgile accompagne Dante dans son voyage initiatique… et le guide en particulier au cours de sa descente dans les cercles infernaux… (voir aussi l’article Qui êtes-vous Dante Alighieri?). C’est seulement en 1555 que la comédie de Dante, écrite entre 1306 et 1316, est publiée sous le nom de Divine Comédie.

D’après une statue de Jupiter et son Foudre, souverain du panthéon romain, marbre, IIe siècle ;  le dieu Mars, fresque de Pompéï, Ier siècle avjc, Italie ; et une fresque, maison de Julia Felix, Pompéi, Ier siècle, Naples; art Romain. (Marsailly/Blogostelle)

LE MYTHE FONDATEUR DE ROME

Énée, fils du troyen Anchise et de la déesse Vénus…
La fondation de Rome par Romulus, premier roi de la cité, se rattache au récit mythique de Troie et au personnage d’Énée, lui-même fils de Vénus et du troyen Anchise, dont la lignée nous mène aux jumeaux Rémus et Romulus… Énée a un fils, Ascagne, avec la fille de Priam, ancien roi de Troie…

… Après la destruction de la cité troyenne par les Grecs, Énée prend la mer avec des compagnons, son père Anchise et son fils Ascagne… Il s’ensuit un périple en méditerranée, dont une halte à Carthage auprès de la reine Didon… Finalement Énée débarque dans le Latium, en Italie… Le roi Latinius, un descendant de Saturne, accueille Énée et lui donne sa fille Lavinia en mariage, qui était promise à Turnus, roi des Rutules…

… Énée épouse Lavinie et combat Turnus, qui évincé entre en guerre… Vainqueur du conflit, Énée succède au roi Latinius qui avait trouvé la mort dans la bataille. Énée fonde ensuite sa cité de Lavinium, dont le nom rend hommage à sa femme, et dont le peuple sera désigné comme les Latins… Puis Énée disparaît lors d’un orage…

D'après un casque de parade romain, IIe siècle apjc. (Marsailly/Blogostelle.)
D’après un casque de parade romain, IIe siècle. (Marsailly/Blogostelle)

La cité d’Albe-la-Longue fondée par Ascagne, fils d’Énée
Ascagne, fils d’Énée, fonde alors la cité d’Albe-la-Longue, qui devient la puissante capitale du Latium… Dix générations plus tard, deux héritiers, Numitor, l’aîné, et Amulius, le cadet, se disputent le trône… Le jeune Amulius parvient à destituer son frère Numitor, tue le fils du vaincu et enlève sa fille, Rhéa Silvia, pour la vouer au culte de Vesta et au célibat…

Rémus et Romulus, fils de Rhéa Silvia et du dieu Mars
… Mais le dieu Mars s’en mêle et vient visiter Rhéa Silvia, qui donne naissance à deux jumeaux, Rémus et Romulus. Sur ordre d’Amulius, on abandonne les deux enfants aux flots du Tibre… Le fleuve dépose Rémus et Romulus, sains et saufs, au pied du mont Palatin, sous un figuier…

Une louve descend de la montagne, passe par là et nourrit de son lait les deux nouveaux-nés… Faustulus, intendant des troupeaux du roi, voit le prodige et confie les deux enfants à sa femme pour les élever… La louve se retire alors dans la grotte du Lupercal…

D'après la Louve du Capitole, bronze, étrusque du Ve siècle avjc, Romulus et Rémus, ajout du XVe siècle, Rome. (Marsailly/Blogostelle)
D’après la Louve du Capitole, bronze, étrusque du Ve siècle avjc, Romulus et Rémus, ajout du XVe siècle, Rome. (Marsailly/Blogostelle)

Romulus fonde la cité de Rome sur le mont Palatin…
Devenus adultes, Rémus et Romulus ont maintenant 18 ans… et découvrent la vérité sur leur naissance… Ils se mettent au service de Numitor, tue Amulius et rétablissent le roi d’Albe sur son trône… Puis les jumeaux décident de fonder leur propre cité… Ils choisissent le site du mont Palatin, le lieu même où les eaux du Tibre les avaient déposés là…

Pour savoir qui de Rémus ou de Romulus doit devenir roi, les jumeaux s’en remettent à la décision des dieux… en observant le vol des oiseaux. Les présages divins désignent Romulus, appelé à devenir le souverain de la nouvelle et future cité de Rome…

D'après la déesse romaine des Moissons, Cérès, sur un denier romain, 56 avjc. (Marsailly/Blogostelle)
D’après la déesse romaine des Moissons, Cérès, sur un denier romain, 56 avjc. (Marsailly/Blogostelle)

Grâce au soc de sa charrue, Romulus trace alors le pomoerium, le fossé destiné à entourer les murs de la future cité. Mais Rémus, habité par le dépit, franchit le sillon et ose défier les dieux… Romulus le tue sans attendre…

Le tracé du sillon par Romulus, acte fondateur situé en 753 avjc, relève du rituel sacré et consacre l’élévation de la Rome éternelle…

Consulter Le sommaire Histoire de l’Art

Consulter Le sommaire du BLOG

Bloc-notes + Pour l’époque romaine… voir aussi les articles Un panthéon gaulois et romain en Gaule (1) ; Un panthéon gaulois et romain en Gaule (2) et  L’antique Palmyre, une ville en lumières

 

 

Par Maryse Marsailly

Blogostelle : Histoire de l'Art et du Sacré. Civilisations, chefs-d'œuvre, mythes, symboles..., tout un univers s'exprime dans les œuvres d'art.

Commenter ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.