HISTOIRES SACRÉES

Le Sacré, les Mystères de Mithra, dieu Salvateur (2)

Le culte souterrain du Soleil Invaincu…

Célébration royale à l’origine, le culte de Mithra devient initiatique… Les Mystères de Mithra s’apparentent à un culte solaire qui tend vers le monothéisme et se rattachent à la symbolique de la Lumière. Il comporte aussi des références à l’astrologie, le sacrifice du Taureau, des rites et un repas rituel pris en commun… On honore Mithra dans des grottes ou des sanctuaires souterrains. Mais seuls les adeptes masculins sont admis à l’initiation…

Par Maryse Marsailly (@blogostelle)
– Dernière mise à jour novembre 2016 –

D'après Mithra dans une grotte, vers IIe siècle apjc, époque romaine, Vienne, Autriche. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après Mithra dans une grotte, relief, vers IIe siècle apjc, époque romaine, Vienne, Autriche. (Marsailly/Blogostelle.)

SOL ET MITHRA, UNE RELATION ÉNIGMATIQUE…

La relation entre Mithra et Sol (dieu Soleil), apparaît mystérieuse… Mithra semble recevoir de Sol l’ordre de sacrifier le taureau… Pourtant, du point de vue du panthéon, Sol est une divinité mineure au regard de Mithra, dieu souverain dans la Perse ancienne…

Sol et Mithra partagent le banquet sacré
La relation très étroite entre Sol et Mithra s’exprime particulièrement dans les scènes de Banquet Sacré, au cours duquel les deux divinités solaires partagent et consomment la chair du taureau sacrifié… Et sur les inscriptions, Mithra est qualifié de Sol-Invictus, qui signifie Soleil invaincu en latin…

Du banquet divin au banquet rituel
Au  cours des Mystères de Mithra, le festin mithriaque se déroule dans la caverne cosmique… Mircea Eliade précise que Sol et Mithra sont servis par des personnages (parmi les initiés) qui portent des masques d’animaux…

D'après Mithra taurochtone, relief mithriaque, IIe-IIIe siècle apjc, Fiano Romano, Italie. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après Mithra tauroctone (tuant le taureau), relief mithriaque, IIe-IIIe siècle apjc, Fiano Romano, Italie. (Marsailly/Blogostelle.)

… Ce banquet divin devient le modèle des repas rituels organisés dans les cérémonies du culte de Mithra. Les mystes des Mystères de Mithra arborent des masques qui spécifient leur grade initiatique. Ils se chargent de servir le chef de la communauté appelé Pater.

REPÈRES CHRONOLOGIQUES
– IIIe et IVe siècle apjc, époque romaine. – En 313 apjc, l’empereur romain Constantin, victorieux au pont Milvius, promulgue l’édit de tolérance de Milan et officialise le Christianisme…

Le char solaire mithriaque…
Parfois, sur les images peintes ou sculptées, les dieux Sol et Mithra se serrent la main ou Sol se présente agenouillé devant Mithra… Certaines scènes en bas-reliefs représentent les ascensions au Ciel de Sol et de Mithra, à la fin du banquet. Parfois Mithra semble courir derrière le char du Soleil… On retrouve le thème du char solaire avec les dieux grecs Hélios, Apollon, dieu du Soleil et dieu de la Lumière des Arts et de la Divination…

D'après le relief pivotant de Heddernheim, face du Banquet de Mithra, époque romaine, Allemagne. (Marsailly/Blogostelle)

D'après Le Banquet de Mithra, marbre, relief mithriaque, IIe-IIIe siècle apjc, Fiano Romano, Italie. (Marsailly/Blogostelle)

D’après le relief pivotant de Heddernheim, face du Banquet de Mithra, époque romaine, Allemagne ; et le Banquet de Mithra et Sol, relief à double face, IIe-IIIe siècle apjc, Fiano Romano, près de Rome, Italie. (Marsailly/Blogostelle)

Le serment du secret
Parmi toutes les divinités qui sont l’objet de cultes à Mystères, Mithra apparaît comme le seul à échapper à une destinée en relation à des épreuves, à la mort et à la résurrection… Selon Mircea Eliade, il est possible que l’initiation mithriaque ne comporte pas de rite symbolique de mort et de résurrection, par contre, il semble que les futurs initiés s’engagent par serment à garder le secret…

LE MITHRAEUM DE SIDON

Au musée du Louvre, une représentation du Taurobole provenant de Sidon, dans l’antique Phénicie, au Liban actuel, montre le dieu Mithra coiffé de son bonnet phrygien. Il est vêtu d’une tunique ceinturée à la taille et d’une cape attachée autour du cou. Le dieu maintient le taureau et lui enfonce son glaive dans le corps…

D'après Mithra vêtu à la Perse et bonnet phrygien, Sidon, IVe siècle apjc, Phénicie, époque romaine. (Marsailly/Blogostelle)

D’après un relief du Sacrifice de Mithra, vêtu à la Perse et coiffé du bonnet phrygien, marbre, mithraeum de Sidon, IVe siècle apjc, Phénicie, époque romaine, Liban. (Marsailly/Blogostelle.)

Corbeau, chien, serpent, scorpion…
Le corbeau apparaît comme le messager de Sol (dieu du Soleil, Hélios chez les Grecs)… L’oiseau renvoie sans doute à l’inspiration envoyée par Sol à Mithra pour mettre à mort le taureau, et ainsi sauver le monde… Sur certaines représentations, ce sont des rayons solaires qui, dirigés vers Mithra, lui insufflent la nécessité de son acte…

Fertilité et régénération de la Nature
Un chien et un serpent viennent s’abreuver du sang de l’animal sacrifié. On aperçoit aussi un scorpion venu piquer les testicules du taureau, réservoir de sperme fécondant et symbole de fertilité… Le scorpion et le serpent peuvent évoquer les forces maléfiques ou destructrices qui seront vaincues par Mithra. Le chien, animal psychopompe (guide des âmes), renvoie peut-être au passage par la mort…

… Cette image du sacrifice du Taureau se rattache aussi aux conséquences bénéfiques de l’immolation de l’animal, qui engendre la régénération de la Nature, des animaux et de la végétation… Sur certaines représentations du sacrifice de Mithra, on peut aussi apercevoir des plantes…

D'après Cautopatès, porteur torche en bas, mithraeum de Sidon, marbre, Liban. (Marsailly/Blogostelle.)  D'après Cautès, porteur torche, en haut, mithraeum de Sidon, marbre, Liban. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après Cautopatès et Cautès, les porteurs torche, mithraeum de Sidon, marbre, Liban.  (Marsailly/Blogostelle.)

Cautès, le Soleil Levant et la Lumière, et Cautopatès, le Couchant et l’Obscurité se rapportent au cycle Solaire…

Le Soleil, la Lune et le zodiaque
Dans la mythologie de Mithra, le sacrifice du taureau et la régénération de la Nature qui s’ensuit possèdent une dimension cosmique et astrologique… La scène se déroule sous l’égide du Soleil et de la Lune, figurés en très haut-relief sur la représentation de Sidon. Le Soleil déploie ses rayons solaires et la Lune son croissant…

Aux quatre angles du relief trônent aussi des bustes enfantins qui personnifient les quatre saisons, accompagnés de leurs attributs. Ainsi, la vigne et le raisin symbolisent l’Automne ou le blé et la faucille l’Été…

D'après La Lune, Sol et Mithra, détail, IIe-IIIe siècle apjc, art romain, Fiano Romano, Italie. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après La Lune, Sol et Mithra, détail, IIe-IIIe siècle apjc, art romain, Fiano Romano, Italie. (Marsailly/Blogostelle.)

Les signes astrologiques
Les douze signes du zodiaque, traités en bas-relief, viennent compléter la composition de Sidon. On peut reconnaître le signe Gémeaux, entre l’Automne et la Lune, ou celui des Poissons, entre le Soleil et l’Été… L’astronomie et l’astrologie, que l’on rencontre à Babylone au IIe millénaire avjc, se développent encore à l’époque de l’antiquité gréco-romaine…

Les influences célestes
L’astrologie se fonde sur un ensemble symbolique céleste, d’analogies et de correspondances. Cette pratique se rapporte aux influences des astres sur les phénomènes naturels et sur la destinée des êtres humains…

On rencontre l’astrologie dans quasiment toutes les anciennes civilisations du monde, à des époques reculées, quand les observations astronomiques se chargent alors de sens et nourrissent le Sacré, les mythes et les croyances…

D'après Mithra portant le Taureau, IVe siècle apjc, mithraeum de Sidon, Liban, époque Romaine. (Marsailly/Blogostelle.)  D'après l'une des plus anciennes statues du Christ dit Le Bon Pasteur, IIIe siècle apjc, art romain, Vatican. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après Mithra portant le Taureau, mithraeum de Sidon, IVe siècle apjc, Phénicie, époque romaine, Liban ; et d’après l’une des plus anciennes statues du Christ dit Le Bon Pasteur, IIIe siècle apjc, art romain, Vatican. (Marsailly/Blogostelle.)

Mithra porte le Taureau, le Christ porte l’Agneau…
Si l’image du Bon Pasteur renvoie au thème des brebis égarées, l’agneau symbolise aussi, dans la tradition chrétienne, le Christ qui se sacrifie lui-même pour sauver l’Humanité… Selon une thématique comparable, Mithra sauve le monde en immolant le Taureau. L’iconographie comparée de ces deux œuvres d’art permet d’imaginer un rapprochement…

L’image principale du sacrifice du taureau du mithraeum de Sidon s’accompagne aussi de plusieurs statues sculptées en ronde bosse (en trois dimensions). On retrouve les deux porteurs de torche Cautopatès et Cautès, l’obscurité et la lumière…

D'après la déesse Hécate, IVe siècle apjc, mithraeum de Sidon, Liban, époque Romaine. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après la déesse Hécate, IVe siècle apjc, mithraeum de Sidon, Liban, époque Romaine. (Marsailly/Blogostelle.)

La déesse Hécate
… On rencontre aussi la déesse grecque Hécate, liée au monde souterrain, associée ici à Mithra. Selon son iconographie traditionnelle, la déesse sculptée dans le marbre se manifeste avec trois corps, autour desquels des jeunes femmes forment une ronde… La déesse Hécate désigne parfois la face sombre ou secrète du principe féminin…

Sur la base de la sculpture de la déesse Hécate de Sidon, se trouve une inscription sous forme de dédicace : Moi… Gerontios, pater nomimos, en témoignage de reconnaissance j’ai consacré (cette statue) en l’an 500 de l’ère de Sidon, soit 395 apjc… Le plus souvent, on représente la déesse Hécate comme un triple pilier autour duquel évoluent des figures féminines.

D'après Hécate, Ier siècle apjc, Biliothèque Nationale, cabinet des Médailles, Paris, Gaule Romaine. (Marsailly/Blogostelle.)  D'après la déesse Hécate, IIIe siècle apjc, période romaine, Turquie. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après la déesse Hécate, Ier siècle apjc, Bibliothèque Nationale, cabinet des Médailles, Paris, Gaule Romaine ; et Hécate, IIIe siècle apjc, période romaine, Turquie. (Marsailly/Blogostelle.)

LE MITHRA-LION ET LE SERPENT

Un étrange personnage à tête et à pattes de lion
Une autre statue du mithraeum de Sidon représente un personnage ailé léontocéphale, à tête et à pattes de lion. Un serpent s’enroule autour de son corps nu… De nombreuses sculptures représentent le léontocéphale ailé (à tête et pattes de lion)… Cette figure mythique rappelle le dieu grec Cronos (ou Kronos) et le Saturne Romain, qui dévorent leurs enfants…

… Puis Cronos se retrouve assimilé à Chronos, dieu du Temps, lui aussi dévorateur de sa progéniture… Les Grecs puis les Romains assimilent Cronos (Kronos) à Chronos (en grec) par une mauvaise compréhension du nom oriental qui le désigne… Ils en font un dieu du Temps. Son élément est le Feu, c’est pourquoi on utilise du miel et non de l’eau pour la purification qui précède la cérémonie…

D'après Mithra léontocéphale, Mithraeum de Vienne Poitou, Gaule Romaine. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après Mithra léontocéphale, Mithraeum de Vienne Poitou, Gaule Romaine. (Marsailly/Blogostelle.)

L’Éternel retour et l’Espérance du Salut…
Ce personnage peut aussi évoquer Aiôn, divinité de l’Éternité… Le serpent, grâce à ses mues, apparaît comme un symbole de renaissance ou de régénération. Le culte de Mithra semble se rapporter à une conception cyclique du Temps, comme le laisse penser le serpent à 7 spires de ses Mystères et les évocations astrologiques. La notion de cycle renvoie à des thèmes spirituels qui relèvent de l’Éternel retour et d’une espérance de Salut…

Deux serpents à tête de dragon…
L’artiste qui sculpte en relief l’autel du Mithraeum de Bordeaux, nous présente un Mithra léontocéphale… Il l’installe dans une niche à pilastres de style gréco-romain, avec aiguière et patère à libation. Mais cette image de la divinité mithriaque, à tête et pattes de lion, se distingue des autres figurations des mithrea classiques…

D'après l'autel de Mithra léontocéphale, Mithraeum de Bordeaux, IIIe siècle apjc, Gaule Romaine, Gironde. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un autel de Mithra-Léontocéphale, Mithraeum de Bordeaux, IIe-IIIe siècle apjc, Gaule Romaine, Gironde. (Marsailly/Blogostelle.)

On représente ici un dieu déhanché, comme en mouvement… un mouvement qui rappelle le tracé sinueux des deux serpents à tête de dragon qui s’enroulent en spire autour de ses jambes… Ces deux serpents nous rappellent aussi le thème de la Kundalinî ou les serpents du caducée d’Hermès… La tête du dieu lion, la gueule grande ouverte, semble menaçante comme si l’on voulait impressionner ou mettre en garde le spectateur…

La symbolique du Serpent…
Le plus souvent, on rencontre la présence d’un serpent unique qui s’enroule en trois ou six circonvolutions, possible symbole du cycle d’un solstice à l’autre, de l’alternance de l’obscurité et de la lumière… en correspondance aussi avec la signification des porteurs de torches, Cautopatès et Cautès, qui assistent Mithra, et avec le serpent à 7 spires des Mystères… Sans oublier la mue cyclique du serpent, symbole de régénération…

D'après le Serpent aux Sept spires, 7 planètes et 7 jours, Mithraeum de Bordeaux, IIIe siècle apjc. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après le Serpent aux Sept spires, 7 planètes et 7 jours, Mithraeum de Bordeaux, IIIe siècle apjc. (Marsailly/Blogostelle)

Voir aussi l’article La spirale, symbole cosmique et initiatique.

Le Lion, quatrième grade mithriaque
Dans l’initiation aux Mystères de Mithra, le lion symbolise le quatrième des sept grades initiatiques. Sa clé permet d’ouvrir symboliquement les portes, en particulier pendant la cérémonie qui commémore la naissance de Mithra, qui émerge de la Pierre. Ce moment définit le commencement de l’année nouvelle, comme c’est le cas aussi pour Janus, le dieu romain à double visage, déité des commencements et des fins, du passage et des portes…

L’INITIATION MITHRIAQUE SE FONDE SUR 7 GRADES INITIATIQUES

Des textes et des inscriptions nous renseignent sur l’organisation des 7 grades de l’initiation mithriaque… Corbeau (corax), Épousée (nymphus), Soldat (miles), Lion (leo), Perse (Perses), Courrier du Soleil (heliodromus) et Père (Pater) correspondent au divers degrés acquis dans l’initiation…

D'après l’un des symboles des grades initiatique Mithra, Patère, bâton (?), bonnet phrygien, faucille, mithraeum d’Ostie, art romain. (Marsailly/Blogostelle

D’après l’un des symboles des grades initiatiques Mithra, Patère, bâton (?), bonnet phrygien, faucille, mithraeum d’Ostie, art romain. (Marsailly/Blogostelle.)

Les Serviteurs et les Participants
On sait que même les enfants à partir de 7 ans peuvent être admis aux premiers grades… Selon Mircea Eliade, ils reçoivent peut-être un enseignement spirituel, apprennent des chants et des hymnes… Deux groupes distincts constituent la communauté des mystes : les Serviteurs et les Participants. Pour rejoindre les Participants, l’initié doit avoir acquis au moins le grade de Léo…

7 degrés sous l’égide de 7 planètes
Chacun des 7 grades de l’initiation aux Mystère de Mithra se déroule sous la protection d’une planète… Ainsi Mercure protège le degré Corbeau (corax) , Vénus celui d’Épousée (nymphus), Mars celui de Soldat (miles), Jupiter celui de Lion (léo)… La Lune protège le grade de Perse (Perses) et le Soleil celui de Courrier du Soleil (heliodromus). Saturne veille sur l’initiation au plus haut grade de Père (Pater)…

D'après l'un des sanctuaires de Mithra, Ostie, Italie, art romain. (Marsailly/Blogostelle.)

D'après les grades initiatiques des Mystères de Mithra, mithraeum d'Ostia, époque Romaine. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après l’un des sanctuaires de Mithra à Ostia, et d’après une vue des grades initiatiques des Mystères de Mithra, mosaïque au sol, mithraeum d’Ostia, époque Romaine, Italie. (Marsailly/Blogostelle.)

Une échelle à 7 échelons de métaux différents
Le mithraeum d’Ostia et celui de Santa Prisca, à Rome en Italie, témoignent des références astrales impliquées dans le culte de Mithra… Par ailleurs, Origène (185-254 apjc) mentionne une échelle à 7 traverses façonnées en différents métaux.

Chaque métal possède une correspondance avec une planète… En astrologie, le plomb est relié à Chronos-Saturne, l’étain, le bronze et le fer à Arès-Mars, l’alliage de cuivre à Aprodite-Vénus, l’argent à la Lune et l’or au Soleil…

D'après des symboles initiatiques, Épée, Croissant de Lune, Étoiles, Faucille mosaïque, mithræum d'Ostia, art romain. (Marsailly/Blogostelle)  D'après des symboles initiatiques, Bêche, Sistre, Éclair, mosaïque, mithræum d'Ostia, art romain. (Marsailly/Blogostelle)

D'après des symboles initiatiques, Épée, Croissant de Lune, Étoiles, Faucille mosaïque, mithræum d'Ostia, art romain. (Marsailly/Blogostelle)

D’après les degrés initiatiques du culte de Mithra : Épée, Croissant de Lune, Étoiles, Faucille ; Bêche, Sistre, Éclair ; et Torche, Couronne, Fouet ; mosaïque, mithraeum d’Ostie,époque romaine. (Marsailly-Blogostelle.)

Le corbeau, messager du Soleil
Selon le philosophe platonicien Porphyre (IIIe-début IVe siècle apjc), les Corbeaux sont des auxiliaires… et dans le mythe de Mithra, le corbeau se présente comme le messager qui transmet à Mithra l’ordre du Soleil d’immoler le taureau…

Les symboles propres au grade d’Épousée (nymphus) sont le flambeau (le flambeau des mariages) et un diadème : deux emblèmes qui se rattachent à Vénus… L’Épousée possède aussi une lampe, symbole de la Lumière Nouvelle qui éclaire alors l’initié…

D'après Mithra, Tauroctone, Sol et le Corbeau, vers 160 apjc, Mithraeum de Capoue, art Romain. (Marsailly-Blogostelle.)

D’après Mithra Tauroctone, Sol et le Corbeau, vers 160 apjc, Mithraeum de Capoue, art Romain. (Marsailly/Blogostelle.)

Baptême et purification
Le détail du déroulement de l’initiation mithriaque selon chaque grade nous est inconnu… Mais la littérature chrétienne qui condamne les sacrements de Mithra évoque un baptême… Ce baptême consacre probablement l’introduction du néophyte (le candidat à l’initiation) dans sa nouvelle vie d’initié et prépare  sans doute au grade de Soldat (miles)…

On présente une couronne au candidat aux Mystères de Mithra… qui se doit de la refuser tout en affirmant que Mithra est sa seule couronne… Le myste est ensuite marqué au front au fer rouge (selon Tertullien 160-220 apjc) ou purifié à l’aide d’une torche ardente (selon Lucien IIe siècle apjc)…

D'après le relief pivotant de Heddernheim, face du Sacrifice de Mithra, époque romaine, Allemagne. (Marsailly/Blogostelle)

D’après le relief pivotant de Heddernheim, face du Sacrifice de Mithra, époque romaine, Allemagne. (Marsailly/Blogostelle)

Du miel et des épreuves initiatiques
On verse du miel sur les mains et la langue de l’initié au grade de Lion (Leo)… Le miel est considéré comme la nourriture des nouveaux-nés et des bienheureux… Selon la tradition iranienne, le miel provient de la Lune… Un auteur chrétien du IVe siècle apjc raconte comment on bande les yeux des candidats, entourés d’un groupe gesticulant et imitant le cri du corbeau ou le rugissement du lion…

D’autres postulants les mains liées doivent sauter par-dessus un fossé rempli d’eau… Un membre de la communauté, armé d’une épée, vient alors en libérateur couper leurs liens (faits de boyaux de poulets…). Selon Mircea Eliade, certaines scènes peintes du mithraeum de Capoue semblent illustrer quelques unes de ces épreuves mithriaques…

D'après le Mithraeum souterrain de Capoue, et l’image du Taurobole, IIe siècle apjc, art Romain. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après le Mithraeum souterrain de Capoue, et l’image du Taurobole, IIe siècle apjc, art Romain. (Marsailly/Blogostelle.)

Simulacre rituel et mise en scène…
Parmi les peintures du mithraeum de Capoue, Mircea Eliade mentionne un myste nu et assis, les yeux bandés et peut-être les mains liées dans le dos… Un personnage se tient derrière-lui, alors qu’un autre personnage se trouve en face de lui. Cet officiant ou prêtre, vêtu à l’orientale et coiffé du bonnet phrygien, dirige son épée vers le candidat… D’autres images montrent le candidat nu et agenouillé ou encore étendu sur le sol…

Le myste assiste aussi à un meurtre symbolique et on lui présente l’épée rouge du sang de la victime immolée… Il est possible aussi que certains rituels initiatiques prennent la forme de combats contre un épouvantail… Un historien raconte comment l’empereur romain Commode a souillé les Mystères de Mithra en commettant un véritable homicide au lieu de simuler la mise à mort d’un candidat…

LES INITIÉS AUX MYSTÈRES DE MITHRA PARTAGENT UN REPAS RITUEL…

Le culte à Mystères de Mithra et ses secrets semblent puiser à la source de l’ancestral héritage perse- iranien auquel se marie le monde mythique gréco-romain… Dans le panthéon mithriaque, les dieux grecs et romains côtoient les grandes divinités orientales… comme le dieu perse Zurvan, créateur de Ahura Mazda, principe du Bien, et de Angra Mainyu ou Ahriman, principe du Mal ou de l’Obscurité…

D'après une mosaïque, Mithra entouré de Cautès et Cautopatès, Ier siècle apjc, art romain. (Marsailly/Blogostelle).

D’après une mosaïque, Mithra, Ier siècle apjc, possible provenance d’égypte, art Romain. (Marsailly/Blogostelle).

Le dieu Mithra, dans une grotte ou naissant de la Pierre, entouré de  Cautès et Cautopatès,  l’Obscurité et la Lumière, et le Corbeau, messager de Sol… 

Un culte pratiqué à Rome par les soldats
Chaque communauté d’initiés au culte de Mithra, le conventicule, comporte au maximum une centaine de membres… À Rome, on peut compter une centaine de sanctuaires, ce qui représente 10 000 fidèles environ. Le culte secret de Mithra reste réservé essentiellement aux militaires, ce qui circonscrit l’étendue de sa pratique. La diffusion des Mystères mithriaques dépend alors du mouvement des légions romaines…

Culte de Mithra et vertus guerrières
Plébiscité par les soldats, le culte de Mithra séduit les profanes grâce aux valeurs de discipline, de tempérance et de morale pratiquée par ses membres… En plus, ces vertus relèvent aussi de la tradition philosophique et spirituelle romaine, ce qui explique peut-être pourquoi des empereurs romains eux-mêmes ont choisi de s’adonner aux Mystères de Mithra…

D'après les mosaïques de l'un des sanctuaires de Mithra, Ostia, Italie, art romain. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après l’un des sanctuaires de Mithra et ses mosaïques, mithraeum d’Ostie, art romain. (Marsailly/Blogostelle.)

Le thème des vertus guerrières rappelle le monde ancestral indo-européen où l’on cultive l’exaltation de la guerre et des valeurs masculines… À l’époque de l’âge du Fer, dans l’univers culturel celte, la guerre fonde les croyances, les dieux et les rituels. Le combat et le courage du guerrier, vainqueur ou vaincu, apparaît comme un sacrifice, une offrande. Mais les Mystères de Mithra apportent aussi une idée nouvelle de Salut du Monde…

Mithra ne subit pas l’épreuve de la mort
L’héroïsme exalté du combattant évoque alors une expérience quasi spirituelle et la mort au combat relève d’une sorte d’extase… Le culte de Mithra se distingue des autres cultes à Mystères égyptiens ou phrygiens en étant totalement fermé aux femmes, et Mithra est le seul dieu des Mystères à ne pas connaître l’épreuve de la mort ou des Enfers…

D'après un sanctuaire de Mithra, temple souterrain, banquettes et fresque Taurobole, vers 160 apjc, Capoue, art Romain. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un sanctuaire de Mithra, temple souterrain, banquettes et fresque Taurobole, vers 160 apjc, Capoue, art Romain.  (Marsailly/Blogostelle.)

Le rituel mithriaque ne comporte pas d’orgies
La langue de la liturgie est le latin… On recrute les chefs des Mystères de Mithra parmi les populations italiques ou chez les peuples des provinces romaines. Ce n’est pas le cas dans les autres religions orientales du Salut, qui sont régies par un corps sacerdotal égyptien, syrien ou phénicien… Une autre différence distingue le culte de Mithra des autres cultes à Mystères : le cérémonial  mithriaque ne comporte ni sauvagerie ni orgies rituelles…

L’initiation au culte de Mithra fermé aux femmes
Ernest Renan, philosophe et historien du XIXe siècle, relève à quel point les Mystères de Mithra connaissent un grand engouement aux IIIe et IVe siècle apjc et comment ils se diffusent dans toutes les provinces de l’empire romain, sous une forme spirituelle originale…

Dans  Marc-Aurèle et la Fin du monde antique l’auteur donne son point de vue : si le christianisme eût été arrêté dans sa croissance … le monde eut été mithriaste…Pas si sûr… pense Mircea Eliade, les autres religions à Mystères sont ouvertes aux hommes comme aux femmes et séduisent par la notion de salut proposé à tous…

En interdisant l’initiation aux femmes, le culte de Mithra se retrouve donc enfermé dans ses propres limites… Ce qui explique peut-être aussi qu’il soit rapidement supplanté ensuite par le christianisme…

D'après un groupe sculpté, Mithra immole le Taureau, Vatican, Italie. (Marsailly/Blogostelle)

D’après un groupe sculpté, Mithra immole le Taureau, Vatican, Italie. (Marsailly/Blogostelle)

La dimension spirituelle du repas rituel
Dans toutes les religions à Mystères, on participe à un banquet sacré. Dans le culte de Mithra, le repas rituel des initiés réactualise le banquet divin partagé par Mithra et Sol après le sacrifice du taureau… Ces banquets organisés sur le modèle divin possèdent une signification sacrée et spirituelle qui s’apparente à un sacrement… et sont peut-être le prototype de l’eucharistie chrétienne…

Selon la tradition, Mithra et Jésus sont nés un 25 décembre…
Certains chrétiens du IIe et IIIe apjc voyaient d’ailleurs dans les Mystères mithriaques un concurrent plus ou moins diabolique de leur religion… Comme dans d’autres cultes à Mystères, on pratique le baptême initiatique dans le cérémonial mithriaque… Pour certains auteurs chrétiens, la marque au fer rouge du baptisé au culte de Mithra rappelle la signatio du sacrement baptismal chrétien…

D’après un relief de Mithra, le Sacrifice du Taureau et scènes mythiques, époque romaine, Israël. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un relief de Mithra, le Sacrifice du Taureau et scènes mythiques, époque romaine, Israël. (Marsailly/Blogostelle.)

En plus, à partir du IIe siècle apjc, on célèbre la nativité divine le 25 décembre, pour Mithra comme pour Jésus… Les deux formes de pensées religieuses auraient aussi en partage des croyances similaires au sujet de la Fin du Monde, du Jugement Dernier et de la Résurrection des Corps…

Une expérience personnelle et spirituelle
Déjà présents dans le terreau spirituel gréco-romain, ces scénarios mythiques se retrouvent dans les cultes à mystères… Ce qui importe alors c’est une expérience personnelle et spirituelle obtenue grâce à la conversion, les épreuves initiatiques et les cérémonies rituelles. On retrouve aussi l’idée du Salut de l’âme dans la doctrine orphique…

D'après le dieu orphique Phanès, IIe siècle apjc, époque romaine, Modène, Italie. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après le dieu orphique Phanès, IIe siècle apjc, époque romaine, Modène, Italie. (Marsailly/Blogostelle.)

L’Orphisme évoque la vie éternelle…
Dans la Grèce antique, le mythe d’Orphée inspire l’Orphisme, un courant spirituel né au VIe siècle avjc, qui évoque lui aussi la notion de Salut … Selon la doctrine orphique, le Salut et la vie éternelle dépendent de la manière dont nous menons notre vie la terre… L’Orphisme prône une vie ascétique qui seule peut sauvegarder la pureté de l’âme de l’impureté du corps…

Les adeptes de ce mouvement se regroupent dans des communautés fermées et secrètes… Ce serait sous l’influence de l’orphisme que les Grecs se sont représenté Zeus comme origine et fin de toute chose… Ils auraient ainsi poussé la synthèse jusqu’à la première conception de l’unité divine. Le thème de l’origine et de la fin de toute chose se retrouve dans l’alpha et l’oméga chrétien…

D'après les Adieux d'Orphée à Eurydice, qu'Hermès ramène aux Enfers, Ve-IVe siècle avjc, art grec. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un relief, les Adieux d’Orphée à Eurydice, que le dieu Hermès ramène aux Enfers, Ve-IVe siècle avjc, art Grec. (Marsailly/Blogostelle.)

Les orphéotélestes, prennent le bâton de pèlerin
L’Orphisme se réclame d’un prophète, véritable fondateur de religion. Ses disciples, les orphéotélestes, prennent le bâton de pèlerin pour aller enseigner aux populations le mysticisme, l’ascétisme, et des idées révolutionnaires, comme la rédemption, l’ascendance divine, la chute de l’homme, la migration de l’âme…

En fait, on retrouve la mise en valeur et en lumière des sacrements chez les non chrétiens comme chez les chrétiens… Plusieurs empereurs ont choisi d’honorer Mithra ou de soutenir son culte… souvent pour des raisons davantage politiques que religieuses. À Cartenum vers 307-308 apjc, Dioclétien consacre un autel à Mithra qualifié de bienfaiteur de l’empire…

… Puis en 312 apjc, la victoire de l’empereur romain Constantin au Pont de Vilnius change définitivement la donne… Le christianisme va devenir la religion officielle impériale…

D'après un portrait supposé de Mithra, coiffé du bonnet phrigien, marbre italien, Arles, France. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un portrait supposé de Mithra, coiffé du bonnet phrygien, marbre italien, Arles, France. (Marsailly/Blogostelle.)

Le culte de Mithra disparaît et perdure à la fois…
En 382 apjc, l’édit de Gratien combat la pratique du culte de Mithra, interdite et sujette à persécutions. Cette fin annoncée officielle se confirme définitivement avec les édits l’empereur Théodose en 392 apjc…

Voir aussi les articles 
Le Sacré, les Mystères de Mithra, dieu Salvateur (1), du culte royal à l’initiation…
et  Divinités orientales et Mithra en Gaule Romaine

Malgré cette disparition du culte de Mithra, certains éléments des croyances mithriaques venues de Perse vont survivre au cours des évolutions spirituelles à venir… Au IIIe siècle apjc, le manichéisme bouleverse les esprits et les âmes, et les influences de ce dualisme manichéen se prolongent longtemps encore au Moyen Âge…

Par ailleurs, certaines croyances venues du monde culturel perse, relatives à la nativité, à l’angéologie, au thème du mage, à la théologie de la lumière et de la Gnose, à la Connaissance dans sa portée métaphysique, vont finalement contribuer à nourrir également la pensée du christianisme et de l’Islam…

Sommaire Histoire(s) Sacrée(s)

Consulter La liste complète des articles en ligne

Consulter  Le sommaire du BLOG

Commenter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s