GRÈCE ANTIQUE

L’art de la Grèce antique, introduction au monde artistique grec

La Grèce ancienne, mythologie, idéal et philosophie…

De l’art des Cyclades au monde minoen crétois, puis dans l’ensemble de la Grèce Antique, les artistes recherchent l’art du Beau Absolu… Sculpteurs, architectes, peintres ou encore céramistes, subliment un art de vivre motivé par les échanges dans la Cité… sous le signe de l’Harmonie…

Par Maryse Marsailly (@blogostelle)
– Dernière mise à jour novembre 2016 –

D'après le portrait dit cavalier Rampin, marbre, vers 550 avjc, acropole d'Athènes, Grèce Antique. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après le portrait dit cavalier Rampin, marbre, vers 550 avjc, acropole d’Athènes, Grèce Antique. (Marsailly/Blogostelle)

Bloc-notes + Des livres? L’Illiade et l’Odyssée, du poète grec Homère (VIIIᵉ siècle avjc) et Le banquet du philosophe grec Platon (427- vers 348 avjc). D’autres philosophes ? Socrate (470-399 avjc) et sa maxime du Connais-toi toi-même, que le penseur a découvert inscrit sur le fronton du temple d’Apollon à Delphes. Et Aristote (vers 384 et 383 avjc 322 avjc), le célèbre précepteur d’Alexandre le Grand (356 -323 avjc).

D’après un visage épuré, vers 2700–2300 avjc, Kéros-Syros, art des Cyclades ; et le masque funéraire dit d’Agamemnon, 1550–1500 avjc, or, art Mycénien. (Marsailly/Blogostelle)

Chronologie  La Grèce Antique

Agamemnon, roi mythique de Mycènes et d’Argos,
Roi de Mycènes et d’Argos dans la mythologie grecque, fils d’Atrée et frère de Ménélas, Agamemnon va diriger la flotte grecque lors de la guerre de Troie…

Après le meurtre d’Atrée, Agamemnon et son frère Ménélas se réfugient chez Tyndare, roi de Sparte, dont ils épousent les filles, Clytemnestre et Hélène… Clytemnestre donne à Agamemnon un fils, Oreste, et trois filles, Iphigénie, Électre et Chrysothémis. Aidé par son frère Ménélas, Agamemnon reprend le trône de son père et devient le souverain le plus puissant de Grèce…

Au cours de la guerre de Troie, Agamemnon sacrifie sa fille Iphigénie pour retrouver les faveurs de la déesse Artémis (Diane romaine) qu’il avait contrariée… Finalement, Clytemnestre et son amant, Égisthe assassinent Agamemnon…

D’après Dionysos, céramique à figures noires, signée Andokides, vers 530 avjc, période archaïque ; et une frise du Parthénon, acropole d’Athènes, marbre, vers 440 avjc, Grèce Antique ; et une scène de procession, fresque, palais de Cnossos,  vers 1900 avjc, civilisation minoenne, Crète. (Marsailly/Blogostelle)

LA MYTHIQUE GUERRE DE TROIE

La longue guerre de Troie, ou d’Ilion son autre nom, oppose le roi Priam et les Troyens, conduits par Hector, à la flotte grecque menée par Agamemnon… Du côté du panthéon, les dieux sont partagés… Aphrodite (Vénus romaine) et Zeus (Jupiter) soutiennent les Troyens… mais Héra (Junon), Athéna (Minerve) et Poséidon (Neptune) sont favorables aux Grecs…

D'après une céramique, Athéna naît du cerveau de son père Zeus, grâce à la hache d'Héphaistos, art Grec. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après une céramique, Athéna naît du cerveau de son père Zeus, souverain du panthéon Grec, grâce à la hache d’Héphaistos, art Grec. (Marsailly/Blogostelle)

Une guerre de dix ans entre les Grecs et les Troyens
Dans l’Iliade, le poète Homère raconte l’histoire d’une année entière de cette guerre de Troie qui va durer dix ans… Certains épisodes importants de l’Iliade vont inspirer les artistes et nourrir la littérature…

… comme la colère d’Achille contre Agamemnon, qui a enlevé Chryséis, fille d’un prêtre d’Apollon, ce qui provoque une peste dévastatrice dans le camp grec… Ou quand Briséis quitte la tente d’Achille pour rejoindre Agamemnon, en échange de Chryséis, que le héros Ulysse ramène à son père…

D’autres épisodes encore racontent les funérailles de Patrocle, qui prend la place d’Achille et meurt au combat alors que, Achille, fâché, a refusé de combattre… Homère raconte aussi comment Diomède blesse la déesse Vénus venue au secours de son fils Énée, les adieux d’Hector et d’Andromaque, Achille qui traîne le corps d’Hector, Priam qui rend visite à Achille, la douleur d’Andromaque…

D'après le détail d'un vase, le Cheval de Troie, 670 avjc, art grec, Mykonos. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après le détail d’un vase, le Cheval de Troie, 670 avjc, art grec, Mykonos. (Marsailly/Blogostelle)

Le cheval de Troie
À l’époque romaine, dans l’Énéide de Virgile, Énée raconte à la reine Didon la destruction de la cité de Troie… Après un long siège de dix ans, les Grecs finissent par faire tomber la cité de Troie en faisant croire à leur départ… Il abandonnent sur le rivage un gigantesque cheval construit en bois, qui semble là pour faire offrande au dieu de la Mer, Poséidon…

En fait ce cheval de Troie est empli de guerriers grecs… Les Troyens hésitent… puis finissent par tirer le cheval, qu’ils croient destiné à apaiser Poséidon, à l’intérieur des remparts de leur cité… Les guerriers grecs bondissent hors du cheval, ouvrent les portes au reste des troupes et mettent la ville à sac et l’incendient… Énée s’enfuit et emporte sur ses épaule son vieux père Anchise…

D'après la Victoire de Samothrace, marbre de Paros, vers 190 avjc, art Grec. (Marsailly/Blogostelle)

D’après la Victoire de Samothrace, marbre de Paros, vers 190 avjc, art Grec. (Marsailly/Blogostelle)

LE RETOUR D’ULYSSE À ITAQUE

Selon la tradition homérique de l’Odyssée, Ulysse, fils de d’Antikleia et de Laërte, est le roi d’Itaque… Il épouse Pénélope qui lui donne un fils, Télémaque… Héros grec, Ulysse participe à la guerre de Troie… Dans son épopée, Homère raconte son retour à Itaque, après l’anéantissement de la cité Troyenne. Mais Ulysse a provoqué la colère de Poséidon (Neptune chez les Romains)… et son retour chez lui, qui dure dix ans, est forcément semé d’épreuves…

D'après un stammos, Ulysse et les Sirènes, céramique à figures rouges, 480-470 avjc, Art Grec. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un stammos, un vase à vin, Ulysse et les Sirènes, céramique à figures rouges, 480-470 avjc, Art Grec. (Marsailly/Blogostelle)

Ulysse, un héros courageux et rusé…
… Mais Ulysse démontre son courage, son intelligence, sa ruse, et sait se montrer un habile négociateur… Ainsi, le héros retrouve Achille chez le roi Lycomède, il rend Chryséis à son père (la fille d’un prêtre troyen d’Apollon, captive d’Agamemnon )… ou encore il reprend à Philoctète l’arc et les flèches d’Héraclès (Hercule romain) qui ne manquent jamais leur cible…

… Comme pour l’Illiade, les aventures et les épreuves héroïques traversées par Ulysse au cours de son voyage de retour à Itaque vont inspirer les artistes de l’Antiquité gréco-romaine… et bien longtemps encore au cours des siècles suivants…

D’après une céramique, Circé offre une coupe à Ulysse, vers 490-480 avjc, Érétrie ; et un vase à eau (hydrie), Ulysse et le cyclope Polyphème, 520 avjc, Cerveteri, Art Grec. (Marsailly/Blogostelle)

Un voyage de retour semé de dangers…
Parmi les épisodes les plus prisés, on évoque souvent la rencontre d’Ulysse et du cyclope Polyphème, ou Ulysse confronté à la puissante magicienne Circée, ou encore Ulysse et les Sirènes dont le chant est bien redoutable, Ulysse et la nymphe Calypso, amoureuse du héros…

On admire aussi des scènes consacrées à Ulysse et à son épouse, Pénélope, qui tisse sa tapisserie, ou bien à Ulysse et les prétendants de Pénélope qui veulent s’emparer du trône d’Itaque…

D'après un relief de Milo, la fidèle Pénélope... terre cuite moulée, vers 470- 430 avjc, Art Grec. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après un relief de Milo, la patiente Pénélope… terre cuite moulée, vers 470- 430 avjc, Art Grec. (Marsailly/Blogostelle)

Pénélope, l’épouse fidèle du roi d’Itaque
Pénélope attend fidèlement le retour de son époux, que tous considèrent comme disparu… La reine use d’un subterfuge pour éloigner ses prétendants grâce à sa tapisserie, confectionnée le jour et défaite la nuit… Au retour d’Ulysse, Pénélope organise un concours et promet le mariage à celui qui maniera avec le plus d’adresse l’arc d’Ulysse…

Mais aucun des prétendants ne réussit à bander l’arc du roi d’Itaque… C’est alors qu’Ulysse, qui entretient l’anonymat, réclame cet arc… et sa première flèche traverse la cible, pourtant formée de fers de hache… Sa force victorieuse donne le signal de l’élimination des prétendants… avant que le roi Ulysse dévoile son identité à sa chère Pénélope…

PLATON LE PHILOSOPHE CRÉE L’ACADÉMIE…

Platon naît vers 427 avjc dans une famille d’aristocrates… Son oncle Critias figure parmi les oligarques (les Trente) qui dirigent la cité d’Athènes après la défaite contre Sparte (404 avjc), à la fin de la guerre du Péloponnèse. Platon passe huit années auprès de son maître Socrate qui, condamné à mort, accepte de boire la ciguë, en 399 avjc, et refuse de s’enfuir…

D'après le philosophe Platon, copie romaine d'un original grec de la fin du IVe siècle avjc. (Marsailly/Blogostelle)

D’après le philosophe Platon, copie romaine d’un original grec de la fin du IVe siècle avjc. (Marsailly/Blogostelle)

Platon voyage…
Après la mort de Socrate, Platon continue de se former auprès d’Euclide le Socratique. Le philosophe voyage autour de la Méditerranée (la controverse lui prêtent aussi des séjours en Égypte et en Grèce) et rencontre des penseurs et des mathématiciens de différentes écoles. Il crée l’Académie pour enseigner. Il connaît aussi quelques épisodes difficiles…

Le penseur se frotte notamment aux tyrans qui usurpent le pouvoir par la force à Syracuse. En Sicile, il se retrouve prisonnier par deux fois… Platon rentre définitivement à Athènes vers 361 avjc, où il s’éteint une douzaine d’années plus tard…

Platon connaît la doctrine pythagoricienne…
Platon, semble-il, accorde de l’importance à Pythagore (vers 580 avjc- vers 495 avjc) et à sa doctrine. Le philosophe des Idées (qui s’apparentent à des archétypes) et du mythe de la Caverne (la Lumière de la Vérité, trop aveuglante, n’est perceptible que par son ombre, comme la lumière de la Lune reflète celle du Soleil) s’inspire aussi des principes pythagoriciens sur l’importance des mathématiques, de la géométrie et de la musique, présentés comme des essentiels pour l’éducation à l’harmonie et à la citoyenneté…

D'après Platon et ses Idées, et Aristote l'observateur de la Nature, détail de l'Ecole d'Athène, de Raphaêl, 1509 apjc, Vatican. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après Platon et ses Idées, et Aristote l’Observateur de la Nature, détail de l’École d’Athènes, de Raphaël, 1509 apjc, au Vatican. (Marsailly/Blogostelle)

Dans l’entourage de Socrate figure d’ailleurs des pythagoriciens (comme Simmias et Cébès de Thèbes). Les relations de Platon avec certains pythagoriciens suggèrent donc une possible inspiration directe… Dans La République, Platon évoque Pythagore et sa doctrine…

Il y a chance que tout comme les yeux sont attachés à l’astronomie, de même les oreilles sont attachées au mouvement harmonique, et que ces connaissances sont liées l’une à l’autre comme des sœurs, ainsi que les pythagoriciens l’affirment : et nous également, Glaucon, sommes d’accord avec euxPythagore fait lui-même pour cela l’objet d’une exceptionnelle dévotion, et ses successeurs de nos jours encore suivent une règle de vie qu’ils qualifient de pythagoricienne et ce fait les rend manifestement différents aux yeux des autres…

D'après Platon et Aristote, sculptés par Luca della Robbia, vers 1437-1439 apjc, marbre campanile de Florence. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après les portraits de Platon et Aristote, sculptés par  Luca della Robbia, vers 1437-1439 apjc,  marbre campanile de Florence. (Marsailly/Blogostelle)

L’art du dialogue pour accoucher les esprits
L’oeuvre de Platon comprend des dialogues de jeunesse, dits socratiques, et des dialogues dits de maturité, dont le Banquet, la République, le Théétète, le Parménide... Le dialogue platonicien prend la forme d’un questionnement intérieur, qui vise à mener les interlocuteurs vers la Vérité, grâce notamment à la réminiscence. Platon exalte la maïeutique de Socrate, l’art d’accoucher les esprits…

LE BANQUET DE PLATON

… La vraie voie de l’Amour, c’est de partir des beautés sensibles et de monter sans cesse vers cette beauté surnaturelle, en passant par échelons d’un beau corps à deux, de deux à tous, puis des beaux corps aux belles actions, puis des belles actions aux belles sciences, pour aboutir à cette science qui n’est autre chose que la science de la beauté absolue … Le Banquet, Platon (vers 380 avjc).

Dans Le Banquet comme dans le Phèdre, le philosophe Platon expose sa conception de l’Amour, et discute de la nature et des vertus de l’Amour… Dans Le Banquet, au cours d’une fête autour du jeune tragédien Agathon, les convives orateurs font l’éloge du dieu Amour, Éros, délaissé semble-t-il par les poètes, au contraire des autres divinités… Socrate, amant de la Sagesse, évoque l’amour platonique comme un amour du Beau, des Idées, de la Connaissance et de l’Absolu…

ARISTOTE, LE FONDATEUR DU LYCÉE

On connaît la vie d’Aristote  grâce aux biographies des auteurs de l’Antiquité… Fils d’un médecin, le célèbre auteur grec naît à Stagire, entre 384 et 383 avjc. Vers 367-366 apjc, Aristote se rend à Athènes et fréquente l’Académie de Platon…

D'après Aristote, copie romaine du Ier - IIe siècle apjc, d'un bronze du Grec Lysippe, fin IVe siècle avjc. (Marsailly/Blogostelle)

D’après un portrait d’Aristote, copie romaine du Ier ou IIe siècle apjc, d’un bronze  de Lysippe. (Marsailly/Blogostelle)

Aristote, professeur d’Alexandre
Aristote voyage… puis, de retour à Athènes, il fonde le Lycée pour y enseigner. Vers 330 apjc, Philippe II de Macédoine demande au philosophe de devenir le précepteur de son fils, le futur Alexandre le Grand. À la mort du conquérant, Aristote est chassé d’Athènes… Sa pensée et son oeuvre vont nourrir les plus grands auteurs du Moyen âge et sa réputation va perdurer…

Aristote, un élève dissident de Platon…
Aristote, philosophe grec du IVe siècle avjc (384-322 avjc), fonde son école, le Lycée, alors que Platon avait fondé son Académie. À la fois élève et critique de Platon,  Aristote est l’auteur notamment de L’Éthique, La Rhétorique, La Poétique, la Physique… et la Métaphysique. C’est le philosophe péripatéticien (on philosophe en marchant…) Andronicos de Rhodes qui nomme ainsi les écrits d’Aristote qui font suite à La Physique, au Ier siècle avjc.

D'après Du ciel et du Monde, Aristote, par Nicolaus Oresmius, manuscrit vers 1410 apjc. (Marsailly/Blogostelle.)

D’après Aristote, Du ciel et du Monde, Traité de la Sphère, manuscrit, Nicolaus Oresmius, vers 1410 apjc. (Marsailly-Blogostelle)

Aristote et la Philosophie…
(Métaphysique, A, citation) : Ce fut l’étonnement qui poussa, comme aujourd’hui, les premiers penseurs aux spéculations philosophiques. Au début, ce furent les difficultés les plus apparentes qui les frappèrent, puis, s’avançant ainsi peu à peu, ils cherchèrent à résoudre des problèmes plus importants, tels les phénomènes de la Lune, ceux du Soleil et des Étoiles, enfin la genèse de l’univers…

… Apercevoir une difficulté et s’étonner, c’est reconnaître sa propre ignorance (et c’est pourquoi aimer les mythes est, en quelque manière se montrer philosophe, car le mythe est composé de merveilleux). Ainsi donc, si ce fut pour échapper à l’ignorance que les premiers philosophes se livrèrent à la philosophie, il est clair qu’ils poursuivaient la science en vue de connaître et non pour une fin utilitaire…

D’après le manuscrit Du ciel et du Monde, Aristote, miniatures de Nicolaus Oresmius, vers 1410 apjc. (Marsailly/Blogostelle)

(Métaphysique, A, citation suite)… Ce qui s’est passé en réalité en fournit la preuve : presque tous les arts qui s’appliquent aux nécessités, et ceux qui s’intéressent au bien-être et à l’agrément de la vie, étaient déjà connus, quand on commença à rechercher une discipline de ce genre…

Il est donc évident que nous n’avons en vue, dans la Philosophie, aucun intérêt étranger. Mais, de même que nous appelons homme libre celui qui est à lui-même sa fin et n’existe pas pour un autre, ainsi cette science est aussi la seule de toutes les sciences qui soit libre, car seule elle est à elle-même sa propre fin. (fin de citation).

La difficile Connaissance de Soi…

Citation : Apprendre à se connaître est très difficile (…) et un très grand plaisir en même temps (quel plaisir de se connaître !) , mais nous ne pouvons pas nous contempler nous-mêmes : ce qui le prouve, ce sont les reproches que nous adressons à d’autres, sans nous rendre compte que nous commettons les mêmes erreurs, aveuglés que nous sommes, pour beaucoup d’entre nous, par l’indulgence et la passion qui nous empêchent de juger correctement…

D’après s l’instruction d’Alexandre par Aristote, la Vraye Histoire du Bon Roy Alixandre, XVe siècle apjc ; et Aristote le professeur et son élève Alexandre, par l’illustrateur Charles Laplante, 1866 apjc, France. (Marsailly/Blogostelle)

(suite citation) … Par conséquent, à la façon dont nous regardons dans un miroir quand nous voulons voir notre visage, quand nous voulons apprendre à nous connaître, c’est en tournant nos regards vers notre ami que nous pourrions nous découvrir, puisqu’un ami est un autre soi-même…

… Concluons : la connaissance de soi est un plaisir qui n’est pas possible sans la présence de quelqu’un d’autre qui soit notre ami, l’homme qui se suffit à soi-même aurait donc besoin d’amitié pour apprendre à se connaître soi-même. Aristote.

Consulter La liste complète des articles en ligne

Consulter Le sommaire du BLOG

Commenter ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s