L’art de la Chine ancienne, un peu d’histoire

Histoire de l’art. L’art antique chinois se fonde sur une tradition qui se perpétue du néolithique à l’âge du Bronze, des premiers royaumes aux dynasties impériales : céramique, bronze, architecture, jade, laque, calligraphie …

Chine ancienne-chronologie

Par Maryse Marsailly (@blogostelle)
– Dernière mise à jour décembre 2020 –

La civilisation de la Chine ancienne se déploie sur un pays immense, entre la région du fleuve jaune Huang-He, au Nord, et la vallée du fleuve Bleu Yangzi (Yang-Tseu), au Sud. Dès le néolithique, les conceptions de la tradition chinoise, qui vont se perpétuer au fil du temps, nourrissent la pensée, les créations et les arts. 

LE NÉOLITHIQUE EN CHINE

Entre 8000-7000 ans avjc et 1700 avjc : agriculture, maisons, céramiques, premiers graphismes, utilisation du jade…

Civilisation de Yangshao : vers 5000 – 2500 avjc
– Nord de la Chine, région du Fleuve Jaune, le Huang-He.
– Civilisation de type Yangshao dans le Sud de la Chine, région du Fleuve Bleu, le Yangzi, pratique de la riziculture.
Civilisation de Longshan : 2500 – 1700 ans avjc

ÂGE DU BRONZE EN CHINE

Entre 2100-2000 ans avjc et le IIIe siècle avjc : Découverte du travail du métal, apparition de l’écriture, excellence des créations en bronze, culte des ancêtres…

Dynastie des Xia (évoquée par la tradition, non confirmée par les historiens) : vers 2100-2000 à 1700-1600 avjc.

Dynastie des Shang : vers 1600 – 1100 avjc (XVIe-XIIe siècle avjc)
Dynastie des Zhou : Xe siècle – IIIe siècle avjc
– Zhou Occidentaux : 1100 – 771 avjc (Xe – VIIIe siècle avjc)
– Zhou Orientaux : 770 – 256 avjc (VIIIe-IIIe siècle avjc)
Période des Printemps et des Automnes : 770 – 476 avjc (VIIIe-Ve siècle avjc)
Époque des Royaumes combattants : 475 – 221 avjc (Ve siècle-IIIe avjc)

LES SAGES LAO-TSEU ET CONFUCIUS
VIe – Ve siècle avjc

LAO-TSEU LE “MAÎTRE SPIRITUEL”

Laozi (“Vieux Maître”) ou Lao-tseu, taoïste chinois, auteur présumé du Tao-Te-King (ou Tao-tö-king ou Daode jing), Livre de la voie et de la Vertu, nous est surtout connu via sa vie légendaire. Selon la tradition chinoise, Lao-Tseu est archiviste à la Cour impériale de Chine au VIe siècle avjc, il est un contemporain plus âgé de Confucius (VIe-Ve siècle avjc), avec lequel il se serait entretenu à propos des rites. Quand la dynastie des Zhou décline, Lao-tseu s’en va… et se rend à la frontière (dite passe de Han Kou ou Hien Kou) sur le dos d’un bœuf noir. Le sage taoïste transmet alors au garde Yin Hi ses écrits sacrés :  le Tao-Te-King, composé de plus de 5.000 caractères chinois. Puis il disparaît…

Si le courant spirituel et philosophique du taoïsme, fondé sur le Tao (la Voie) – et empreint de sagesse, de philosophie et de spiritualité -, se répand grâce au Tao-Te-King, Lao-Tseu n’en est pourtant pas le fondateur, comme il le précise lui-même :

Dans l’Antiquité, ceux qui excellaient à pratiquer le Tao étaient déliés et subtils, abstraits et pénétrants. Ils étaient tellement profonds qu’on ne pouvait les connaître… (verset XV)

Au début de la dynastie des Han (206 avjc – 220 apjc), l’école philosophique taoïste se constitue autour du Tao-Te-King, et les taoïstes font de Lao-Tseu leur maître à penser. L’initiation repose sur les principes de non-intervention (wuwei) et d’accroissement de la force vitale. Ce mouvement se nomme aussi Huanglao Dao (Tao), une doctrine attribuée à l’empereur Jaune Huángdì et à Lao-tseu. Huángdì sera divinisé et considéré comme le patron des forgerons et des alchimistes…

CONFUCIUS LE “LE PHILOSOPHE SOCIOLOGUE”

Le penseur Confucius, VIe-Ve siècle avjc (vers 551-479 avjc). Kongzi ou Kongfuzi dit Confucius prône la bienveillance et la loyauté dans la gouvernance comme dans les relations sociales et familiales. Le philosophe s’oppose notamment au légisme, sur lequel s’appuient les souverains de la Chine ancienne. Cette doctrine fondée sur la contrainte permet d’asseoir le pouvoir impérial face aux nombreuses populations installées dans un très vaste pays. Légisme et Confucianisme ne cesseront de s’affronter, d’alterner et de se mêler, inspirant les principes de la gouvernance chinoise…

PREMIER EMPIRE ET PREMIÈRES DYNASTIES CHINOISES

IIIe siècle avjc – VIe siècle apjc

Le Premier Empire : dynastie des Qin : 221 -207 avjc (début IIIe siècle avjc) – En 221 avjc, Qin Shi Huangdi crée le Premier Empire de Chine.

La dynastie des Han : 206 avjc et 220 apjc (IIIe siècle avjc -IIIe siècle apjc) – Les Han Occidentaux : 206 avjc – 24 apjc.
– Les Han Orientaux : 25 -220 apjc.

Époque des Trois Royaumes : 220-280 apjc (IIIe siècle)
– Wei 220-265 – Shu Han 221-263 – Wu 222-280.

Époque dite des Six Dynasties : 280-580 (IIIe -VIe siècle)- Jin Occidentaux 265-316 – Jin Orientaux 317-420.
– Dynasties du Sud : Song 420-479 – Qi 479-502 – Liang 502-557.
– Dynasties du Nord : Chen 557-589 – Wei du Nord 386-534 – Wei Orientaux 534-550 – Qi du Nord 550-577 – Wei Occidentaux 535-556 – Zhou du Nord 557-581.

LES DYNASTIES IMPÉRIALES

VIe siècle-début XXe siècl

Dynastie des Sui : 581-618 (VIe -VIIe siècle)
Dynastie des Tang : 618 -907 (VIIe – début Xe siècle)
Époque des Cinq Dynasties : 907-960 (Xe siècle)
– Liang Postérieurs : 907-923 – Tang Postérieurs 923-936 – Jin Postérieurs 936-946 – Han Postérieurs 947-950 – Zhou Postérieurs 951-960.

Dynasties des Song : 960-1279 (Xe-XIIIe siècle)
– Song du Nord : 960-1127.
– Song du Sud : 1127-1279.

Dynastie des Liao : 916-1125 (Xe-XIIe siècle)
Dynastie des Jin : 1115-1234 (XIIe-XIIIe siècle)
Dynastie des Yuan : 1279-1368 (XIIIe-XIVe siècle)

Dynastie des Ming : 1368-1644 (XIVe-XVIIe siècles) 

Dynastie des Qing : 1644-1911 (XVIIe- début XXe siècle)
République de Chine : 1912-1949  
République populaire de Chine : 1949

PRINCIPAUX PEINTRES CHINOIS

Les artistes chinois, en particulier les  peintres et les calligraphes, recherchent le Qi (se prononce « shi « ). “Qi” signifie “souffle”…

Époque des Six Dynasties (280-580) IIIe -VIe siècle
Gu Kaizhi

Époque des Tang (618 -907) VIIe -Xe siècle
Peinture de personnages et d’animaux
Yan Liben (VIIe siècle)
Han Gan (VIIIe siècle)
Peinture de paysage et personnages
Wu Daozi (VIIIe siècle)
Peinture de paysage
Li Sixun (651-716)
Wang Wei (701? -761)

Époque des Cinq Dynasties (907-960) Xe siècle
Scènes animées
Zhao Yan (mort en 922)
Zhao Gan (mort en 967)
Peinture de paysage
Li Cheng (mort en 967)
Qin Hao
Guan Tong (actif en 920)
Dong Yuan (actif en 950)
Ju Ran (actif en 975)

Époque des Song (960-1279) Xe-XIIIe siècle
Peinture de paysage
Fan Kuan (960-1030 ?)
Guo Xi (1020-1090)
Xu Daoning (actif en 1030)
Li Tang (1050-1130)
Xia Gui (XIIIe siècle)
Ma Yuan (XIIIe siècle)
Peinture de fleurs et d’animaux
Huizong (empereur, reg. 1101-1125)
Peinture chan
Mu Qi (XIIIe siècle)
Lian Kai – ou Jie – (XIIIe siècle)
Peintres amateurs
Mi Fu – ou Fei – (1051-1107)
Su Dongpo (1037-1101)
Époque des Yuan (1279-1368) XIIIe -XIVe siècle
Zhao Mengfu (1254-1323)
Gao Kegong
Les quatre lettrés novateurs Yuan
Huang Gongwang (1269-1354)
Wu Zhen (actif 1350)
Ni Zan (1301-1347)
Wang Meng (mort en 1385)

Époque des Ming (1368-1644) XIVe-XVIIe siècle
Wang Fu (actif début XVe siècle)
Dai Jin (1390-1460)
Les quatre maîtres des Ming – école de Wu
Shen Zhou (1427-1509)
Tang Yin (1470-1523)
Wen Zhengming (1470-1567)
Qiu Ying
Dong Qichang (1555-1636)

Époque des Qing (1644-1911) XVIIe- début XXe siècle
Wang Shimin (1592-1680)
Wang Jian (1598-1677)
Wang Hui (1632-1720)
Yun Shouping (1633-1690)
Wu Li (1632-1718)
Wang Yuanqi (1642-1715) 

Consulter le sommaire des articles La Chine Ancienne (bientôt)

LE JAPON : à venir…

Consulter Le sommaire du BLOG