D'après la déesse Isis universelle, ouverture. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, la déesse Isis aux Dix mille noms (deuxième partie)

Histoire du Sacré. La grande déesse Isis, reine de Philae, "adorée dans le Ciel", est également honorée à Dendéra où sa vénération se fond à celle d'Hathor. Son culte se propage dans le monde gréco-romain où elle acquiert une dimension universelle... Plutarque évoque la déesse Isis "Qui a dix mille noms". Et le nom hébreu d’Ève, "la vivante", rappelle l’essence de la déesse Isis, mère du Vivant et "Maîtresse des étoiles"…

D'après un texte sumérien, Mésopotamie, ouverture. (Marsailly/Blogostelle)
ORIENT ANCIEN

Des peuples néolithiques du Levant… au génie de Sumer (deuxième partie)

Histoire de l'art. Mésopotamie : céramique, architecture, écriture... Sur le plateau iranien, on fonde la cité de Suse et sa nécropole à la fin du cinquième millénaire avjc. Au IVe millénaire avjc, les artistes de Samarra et de Halaf, en Mésopotamie, créent des modèles originaux de céramiques. On construit des temples à Obeid et à Eridu... Puis, à la fin du IVe millénaire avjc, l'écriture naît à Sumer... Avec l'invention de l'écriture, on inaugure la période historique...

D'après la déesse Isis, ouverture, Egypte ancienne. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, la déesse Isis obtient le nom secret du dieu Soleil Rê 

Histoire de l'art et du Sacré : la déesse Isis, épouse et mère exemplaire, incarne le trône d’Égypte, siège royal et légitime. Dans la mythologie de Rê, cette grande déesse magicienne réussit à obtenir le nom secret du dieu solaire...

D'après la statue d’Aïn Ghazal, vers 9000 ans avjc, Jordanie, Levant néolithique. (Marsailly/Blogostelle)
ORIENT ANCIEN

Des peuples néolithiques du Levant… au génie de Sumer (première partie)

Histoire de l'Art : Dès les IXe et VIIIe millénaire avjc, les peuples du Levant sont les précurseurs d’un mode de vie néolithique... Ils bâtissent les premières cités de l’histoire de l’Humanité, inventent la céramique. Au IVe millénaire avjc, l'écriture naît à Sumer...

D'après le culte de Mithra, ouverture, le Sacré. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré, les Mystères de Mithra, dieu Salvateur (1)

Histoire de l'Art et du Sacré : Que sont les Mystères de Mithra? ... Ce culte intègre divers courants spirituels en vogue à l'époque Romaine... L'idée d'un monothéisme solaire, l'astrologie et le zodiaque ou encore des réflexions sur la fin des temps s’associent à une notion de Salut pour le Monde et l'Humanité...

D'après le panthéon gaulois II, ouverture, Esus. (Marsailly/Blogostelle)
GAULE ROMAINE-HAUT MOYEN AGE

L’art en Gaule, un panthéon gaulois et romain en Gaule (2)

Histoire de l'Art. En Gaule Romaine, on honore les dieux dans des sanctuaires ou des enclos sacrés. À Lutèce, on érige le Pilier des Nautes au début du Ier siècle apjc. Ce monument dédicacé à Jupiter consacre un panthéon romain et gaulois...

D'après le panthéon gaulois, ouverture, Cernnunos. (Marsailly/Blogostelle)
GAULE ROMAINE-HAUT MOYEN AGE

L’art en Gaule, un panthéon gaulois et romain en Gaule (1)

Histoire de l'Art. Qui sont les dieux gaulois?... À l’époque de la Gaule romaine, les dieux gaulois Euffigneix, Cernnunos, Ésus, Sucellus, le dieu dit de Bouray, la déesse Épona, le Mercure de Lezoux... ou encore les déités du Pilier des Nautes sont à l’honneur. Et certains dieux romains deviennent très populaires, comme Mercure, Apollon, Vénus, Jupiter…

ART CELTE-AGE DU FER

Les Dieux celtiques de L’Autre Monde…

Histoire de l'art et du Sacré : Inventeur de tous les arts, Lug ou Lugus serait selon César le "Mercure Gaulois"... Son nom signifie Lumineux et il apparaît dans la mythologie celtique comme la divinité primordiale et suprême d'un panthéon aux déités multiples...

D'après un autel miniature, terre cuite, Hongrie, période Néolithique. (Marsailly/Blogostelle)
NÉOLITHIQUE-AGE DU BRONZE

Les cultivateurs néolithiques sacralisent la Végétation

Histoire de l'Art et du Sacré : pour les peuples de cultivateurs néolithiques, les travaux agricoles relèvent du Sacré et le cycle végétal met en lumière la puissance nourricière de la Terre-Mère... La découverte de l'agriculture inspire de nouvelles créations mythiques et spirituelles...

D'après un grand bison, grotte d’Altamira, à dominante rouge, art solutréen et magdalénien, Espagne, paléolithique supérieur. (Marsailly/Blogostelle)
PRÉHISTOIRE

Préhistoire, histoire du sacré… le Paléolithique

Histoire de l'art et du sacré : les êtres humains préhistoriques font preuve très tôt d'intelligence et d'imagination. Il n'est pas exclu que l'humanité préhistorique élabore et expérimente une forme de spiritualité fondée sur des croyances et sur la pratique de rites...

D'après la Vénus de Brassempouy, ivoire de mammouth, vers 22 000 avjc, Landes, France, paléolithique supérieur. (Marsailly/Blogostelle.)
PRÉHISTOIRE

L’art paléolithique consacre la féminité et le monde animal

Histoire de l'art : les artistes du paléolithique semblent pratiquer l'Art pour lui-même à la lumière de leur monde imaginaire. L'inhumation s'accompagne maintenant d'une forme d'art liée aux sépultures. La maîtrise de la chasse et le rôle de la femme sont peut-être associés à des croyances relevant du sacré...