D'après le dieu-flammes et la déesse aux épis, période Akkad, ouverture Mésopotamie. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Mésopotamie : la grande déesse aux Épis et le puissant dieu-Soleil

Histoire de l'Art et du Sacré. En Mésopotamie, c’est dans un paysage fabuleux que les graveurs d'Agadé mettent en scène les divinités, parmi lesquelles la grande Déesse aux Épis et le puissant Dieu-Soleil. Ces deux déités dominent le panthéon auprès d’Ea, dieu des Eaux Douces.

Histoire du sacré

Le Sacré, les Mystères de Mithra, dieu Salvateur (2)

Histoire de l'Art et du Sacré : Célébration royale à l'origine, le culte de Mithra devient initiatique... Les Mystères de Mithra s'apparentent à un culte solaire qui tend vers le monothéisme et se rattachent à la symbolique de la Lumière. Il comporte aussi des références à l’astrologie, le sacrifice du Taureau, des rites et un repas rituel pris en commun...

Histoire du sacré

Le Sacré, les Mystères de Mithra, dieu Salvateur (1)

Histoire de l'Art et du Sacré : Que sont les Mystères de Mithra? ... Ce culte intègre divers courants spirituels en vogue à l'époque Romaine... L'idée d'un monothéisme solaire, l'astrologie et le zodiaque ou encore des réflexions sur la fin des temps s’associent à une notion de Salut pour le Monde et l'Humanité...

GAULE ET HAUT MOYEN ÂGE

L’art en Gaule, divinités orientales et Mithra en Gaule Romaine

Histoire de l'Art. Des cultes orientaux se diffusent en Gaule Romaine, dont celui de Mithra qui ouvre les esprits à la notion de Salut... A côté des dieux gaulois et romains, on honore également certaines divinités orientales, comme Mithra et Cybèle...