D'après la déesse Isis, ouverture, Egypte ancienne. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, la déesse Isis obtient le nom secret du dieu Soleil Rê 

Histoire de l'art et du Sacré : la déesse Isis, épouse et mère exemplaire, incarne le trône d’Égypte, siège royal et légitime. Dans la mythologie de Rê, cette grande déesse magicienne réussit à obtenir le nom secret du dieu solaire...

D'après la triade de Thèbes, Mout, Egypte ancienne, ouverture. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, Hathor, Sekhmet, Ptah, Amon, Mout…

Histoire de l'art et du sacré. Certaines divinités de l'Égypte ancienne forment des triades, comme Sekhmet, Ptah et Nefertoum, à Memphis, la déesse Isis, Osiris et Horus, à Abydos, ou encore Mout, Amon et Khonsou, à Thèbes… Ainsi, la grande déesse, à la fois épouse et mère d’un jeune dieu, se manifeste sous différents visages...

D'après Hathor, ouverture, Egypte ancienne. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, Hathor, déesse de la beauté, vache céleste ou déesse lionne

Histoire de l'art et du sacré. La grande déesse Hathor incarne l’amour, la fécondité, la beauté et la joie, mais peut se montrer aussi redoutable. Un jour, secouée par des conspirations, l’autorité de Rê faiblit, le dieu solaire décide d'envoyer la déesse Hathor sur la Terre sous la forme de la redoutable Sekhmet à tête de lionne…