Sous la Troisième dynastie d’Ur, l’art sumérien rayonne de Girsu jusqu’à Suse

Sous la Troisième dynastie d’Ur, l’art sumérien rayonne de Girsu jusqu’à Suse

Histoire de l’Art. En Mésopotamie, à l’époque du roi Shulgi, l’art perpétue la tradition sumérienne et exalte le roi bâtisseur… Le roi Shulgi, vers 2100 -2050 avjc, appartient à la lignée des successeurs de Gudea. L'empire sumérien s’étend alors jusqu’à Suse sur le plateau iranien. Au-delà de Suse, les artistes élamites cultivent leur originalité…

L’époque néo-sumérienne : le style Gudea exprime l’intemporel

L’époque néo-sumérienne : le style Gudea exprime l’intemporel

Histoire de l'Art : à l’époque néo-sumérienne, un canon artistique s'applique aux représentations de Gudea, prince de Lagash vers 2130 - 2100 avjc. Davantage que le portrait d’une personnalité, les artistes pérennisent une icône idéale de la royauté...

Mésopotamie : Ningishzida, dieu personnel du souverain sumérien Gudea

Mésopotamie : Ningishzida, dieu personnel du souverain sumérien Gudea

Histoire de l'art : le prince Gudea de Lagash, grand bâtisseur de temples, honore Ningishzida, son dieu personnel. Les sculpteurs de l’époque néo-sumérienne réalisent des portraits idéalisés du souverain, souvent les mains jointes dans l’attitude de la prière...

Sumer le renouveau : la grandeur de la statuaire sous le règne de Gudea

Sumer le renouveau : la grandeur de la statuaire sous le règne de Gudea

Histoire de l'Art. Sumer : entre 2150 avjc et 2100 avjc, sous les dynasties des princes-gouverneurs de Lagash, on parle d’époque néo-sumérienne. Cette brillante période connaît son apogée sous le règne du célèbre souverain Gudea… Les artistes sculptent la diorite…