D'après la triade de Thèbes, Mout, Egypte ancienne, ouverture. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, Hathor, Sekhmet, Ptah, Amon, Mout…

Histoire de l'art et du sacré. Certaines divinités de l'Égypte ancienne forment des triades, comme Sekhmet, Ptah et Nefertoum, à Memphis, la déesse Isis, Osiris et Horus, à Abydos, ou encore Mout, Amon et Khonsou, à Thèbes… Ainsi, la grande déesse, à la fois épouse et mère d’un jeune dieu, se manifeste sous différents visages...

D'après Hathor, ouverture, Egypte ancienne. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, Hathor, déesse de la beauté, vache céleste ou déesse lionne

Histoire de l'art et du sacré. La grande déesse Hathor incarne l’amour, la fécondité, la beauté et la joie, mais peut se montrer aussi redoutable. Un jour, secouée par des conspirations, l’autorité de Rê faiblit, le dieu solaire décide d'envoyer la déesse Hathor sur la Terre sous la forme de la redoutable Sekhmet à tête de lionne…

D’après la déesse Nout, ouverture, Égypte Ancienne. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, le culte solaire nourrit la symbolique funéraire

Histoire de l'Art et du Sacré. Dans l’Égypte antique, le dieu Rê et le cycle solaire nourrissent la symbolique funéraire et l'espérance d'une renaissance... D’abord réservé au pharaon, l’accès à un au-delà éternel se démocratise… Les rites funéraires renvoient au cycle solaire et à une espérance de Salut, qui permet de Sortir au Jour...

D'après Rê-Horakhty, ouverture,  Égypte Ancienne. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte Ancienne, Rê-Horakhty, Amon, Aton…

Histoire de l'Art et du Sacré. Égypte Ancienne : la divinité solaire suprême se manifeste aussi sous les traits de Rê-Horakhty, dieu à tête de faucon, d’Amon-Rê, le grand dieu de Thèbes, ou encore sous la figure abstraite du disque Aton…

D'après Khépri scarabée, ouverture, Égypte ancienne. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, le dieu Rê crée le Premier Jour

Histoire de l'art et du sacré. Dans la cosmogonie de l'Égypte ancienne, le dieu Rê engendre les divinités, le monde, et crée le Premier Jour. Grâce à la mythologie de Rê, le processus solaire cyclique se réactualise chaque jour. Quand Rê traverse le ciel sous la forme de Khépri-scarabée, il symbolise le Soleil en devenir...

D'après le dieu soleil, Égypte ancienne, ouverture. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Égypte ancienne, un dieu solaire aux multiples facettes

Histoire de l'art et du Sacré : dans l'Égypte ancienne,  au commencement des temps, Rê, divinité solaire et cosmique, émerge du Noun. Mais il existe différentes versions de la création du monde (cosmogonie) par le démiurge... Et la divinité solaire elle-même se manifeste sous différentes formes... Ainsi, Ptah domine à Memphis, Amon-Rê à Thèbes, Atoum-Rê à Héliopolis, l'Ogdoade et le dieu Thot à Hermopolis … 

D'après le dieu-flammes et la déesse aux épis, période Akkad, ouverture Mésopotamie. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Mésopotamie : la grande déesse aux Épis et le puissant dieu-Soleil

Histoire de l'Art et du Sacré. En Mésopotamie, c’est dans un paysage fabuleux que les graveurs d'Agadé mettent en scène les divinités, parmi lesquelles la grande Déesse aux Épis et le puissant Dieu-Soleil. Ces deux déités dominent le panthéon auprès d’Ea, dieu des Eaux Douces.

D'après le dieu Ea des Eaux, détail, cylindre d'Ur, IIIe millénaire avjc, Mésopotamie. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Mésopotamie : Ea, dieu de l’Abîme, des Eaux Douces et de la Sagesse

Histoire de l'Art et du Sacré. Mésopotamie : Ea, grand dieu de l’Abîme, des Eaux Douces et de la Sagesse semble dominer le panthéon d’Agadé. Enki-Ea préside au jaillissement des Eaux…

D’après l’épiphanie des Dieux, coiffés de tiares à cornes, vers 2300 avjc, époque d'Agadé, Mésopotamie. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Mésopotamie : des divinités coiffées de tiares à cornes…   

Histoire de l'Art et du Sacré : en Mésopotamie, à la fin du IIIe millénaire avjc, les graveurs d’Agadé, mettent en lumière un riche répertoire mythologique... Dieux et déesses, coiffés de tiares à cornes, se manifestent dans un paysage fabuleux...

ORIENT ANCIEN

Les Arts du Levant, de la Mésopotamie et de l’Iran ancien, introduction

Histoire de l'Art et du Sacré : du Levant à la Mésopotamie, célèbre pour ses tablettes d'écriture sumériennes, jusqu'en Iran ancien, l'Orient antique nous a transmis une mosaïque artistique foisonnante et un fabuleux panthéon... C'est alors que s'élèvent les premières cités de l'histoire de l'Humanité...

GRÈCE ANTIQUE

L’art de la Grèce antique, introduction au monde artistique grec

Histoire de l'Art. De l'art des Cyclades au monde minoen crétois, puis dans l'ensemble de la Grèce Antique, les artistes recherchent l'art du Beau... Et les penseurs grecs nous enseignent l'art de philosopher...

D'après le culte de Mithra, ouverture, le Sacré. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré, les Mystères de Mithra, dieu Salvateur (2)

Histoire de l'Art et du Sacré : Célébration royale à l'origine, le culte de Mithra devient initiatique... Les Mystères de Mithra s'apparentent à un culte solaire qui tend vers le monothéisme et se rattachent à la symbolique de la Lumière. Il comporte aussi des références à l’astrologie, le sacrifice du Taureau, des rites et un repas rituel pris en commun...

D'après le culte de Mithra, ouverture, le Sacré. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré, les Mystères de Mithra, dieu Salvateur (1)

Histoire de l'Art et du Sacré : Que sont les Mystères de Mithra? ... Ce culte intègre divers courants spirituels en vogue à l'époque Romaine... L'idée d'un monothéisme solaire, l'astrologie et le zodiaque ou encore des réflexions sur la fin des temps s’associent à une notion de Salut pour le Monde et l'Humanité...

ART ROMAIN - ART CHRÉTIEN

De l’Art Romain à l’Art Chrétien, introduction

Histoire de l'Art. De l'Art Romain à l'Art Chrétien, introduction. De l'art impérial romain monumental aux premières expressions de l'art chrétien, de l'Ancien au Nouveau Testament...

D'après le culte de Mithra, ouverture, Gaule Romaine. (Marsailly/Blogostelle)
GAULE ROMAINE-HAUT MOYEN AGE

L’art en Gaule, divinités orientales et Mithra en Gaule Romaine

Histoire de l'Art. Des cultes orientaux se diffusent en Gaule Romaine, dont celui de Mithra qui ouvre les esprits à la notion de Salut... A côté des dieux gaulois et romains, on honore également certaines divinités orientales, comme Mithra et Cybèle...

D'après le panthéon gaulois II, ouverture, Esus. (Marsailly/Blogostelle)
GAULE ROMAINE-HAUT MOYEN AGE

L’art en Gaule, un panthéon gaulois et romain en Gaule (2)

Histoire de l'Art. En Gaule Romaine, on honore les dieux dans des sanctuaires ou des enclos sacrés. À Lutèce, on érige le Pilier des Nautes au début du Ier siècle apjc. Ce monument dédicacé à Jupiter consacre un panthéon romain et gaulois...

D'après le panthéon gaulois, ouverture, Cernnunos. (Marsailly/Blogostelle)
GAULE ROMAINE-HAUT MOYEN AGE

L’art en Gaule, un panthéon gaulois et romain en Gaule (1)

Histoire de l'Art. Qui sont les dieux gaulois?... À l’époque de la Gaule romaine, les dieux gaulois Euffigneix, Cernnunos, Ésus, Sucellus, le dieu dit de Bouray, la déesse Épona, le Mercure de Lezoux... ou encore les déités du Pilier des Nautes sont à l’honneur. Et certains dieux romains deviennent très populaires, comme Mercure, Apollon, Vénus, Jupiter…