D'après le dieu-flammes et la déesse aux épis, période Akkad, ouverture Mésopotamie. (Marsailly/Blogostelle)
Histoire du sacré

Le Sacré en Mésopotamie : la grande déesse aux Épis et le puissant dieu-Soleil

Histoire de l'Art et du Sacré. En Mésopotamie, c’est dans un paysage fabuleux que les graveurs d'Agadé mettent en scène les divinités, parmi lesquelles la grande Déesse aux Épis et le puissant Dieu-Soleil. Ces deux déités dominent le panthéon auprès d’Ea, dieu des Eaux Douces.

D'après Gudea, son dieu Ningishzida, et Ningirsu, sceau, vers 2130-2100 avjc, néo-sumer. (Marsailly/Blogostelle)
L'ORIENT ANCIEN

Mésopotamie : Ningishzida, dieu personnel du souverain sumérien Gudea

Histoire de l'art : le prince Gudea de Lagash, grand bâtisseur de temples, honore Ningishzida, son dieu personnel. Les sculpteurs de l’époque néo-sumérienne réalisent des portraits idéalisés du souverain, souvent les mains jointes dans l’attitude de la prière...

L'ORIENT ANCIEN

Des peuples néolithiques du Levant… au génie de Sumer

Histoire de l'Art : Dès les IXe et VIIIe millénaire avjc, les peuples du Levant sont les précurseurs d’un mode de vie néolithique... Ils bâtissent les premières cités de l’histoire de l’Humanité, inventent la céramique. Au IVe millénaire avjc, l'écriture naît à Sumer...